user_images/189548_fr_gilles3.jpg

GILLES RANNOU

Publié dans : Cinéma d'hier, d'aujourd'hui et de demain

Film :Hôtel Transylvania

Le filon est aujourd'hui bien connu. Attirer les plus petits tout en séduisant les plus grands. Hôtel Transylvania rèussit son coup.


Hôtel Transylvania ne sort pas des sentiers désormais convenus du film d'animation hollywoodien mais il distrait à souhait.

Synopsis :

Bienvenue à l’Hôtel Transylvanie, le somptueux hôtel de Dracula, où les monstres et leurs familles peuvent enfin vivre leur vie, se détendre et faire « monstrueusement » la fête comme ils en ont envie sans être embêtés par les humains. Pour l’anniversaire de sa fille, la jeune Mavis, qui fête ses 118 printemps, Dracula invite les plus célèbres monstres du monde – Frankenstein et sa femme, la Momie, l’Homme Invisible, une famille de loups-garous, et bien d’autres encore… Tout se passe très bien, jusqu’à ce qu’un humain débarque par hasard à l’hôtel et se lie d’amitié avec Mavis…

Le film :

Une Agora de monstres tous aussi légendaires les uns que les autres, tous réunis sous la férule du maître des lieux, le comte Dracula, cela donne un parterre hors du commun.Et ces monstres qui traversent le temps sans s'en apercevoir, ont des distractions d'une autre époque, une conception de la fête quelque peu has been. Mais ils vont prendre le XXIè siècle en pleine figure avec la présence d'un humain sensé représenter la jeunesse d'aujourd'hui.

Entre traits d'humour en clin d'oeil vers les adultes, entre scènes faites pour séduire la partie la plus jeune du public, Hôtel Transylvania suit avec un certain bonheur, le désormais indémodable cahier des charges dévolu au genre Animation. Certes, Hôtel Transylvania n'est pas sans rappeler par exemple L'Âge de glace quatrième du nom par son « conflit » générationnel, certes il n'est pas non plus sans rappeler Monstres & Cie par ses personnages mais, il est vrai que ce film fait sourire, voire rire par instants et l'adulte se retrouve comme un gamin (sans doute assis à côté de lui) face à ces blagues certes parfois frisant le potache mais qu s'avèrent souvent amusantes.

Hôtel Transylvania ne fait guère montre d'une grand originalité, le scénario est convenu, les situations pas moins, mais le réalisateur, Genndy Tartakovsky, pour son premier film, s'en sort bien. Et si au début, il est des raisons d'avoir quelques craintes (notamment avec ces deux chansons en même pas quatre minutes de film) la suite est des plus distrayantes.

À propos de l'auteur

user_images/189548_fr_gilles3.jpg

GILLES RANNOU

bonjour,

Intéressé par l'actualité, la culture, le
  • 315

    Articles
  • 18

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!