">
user_images/189548_fr_gilles3.jpg

GILLES RANNOU

Publié dans : Les articles Culture de Gilles Rannou

Film : "Sa majesté des mouches" ou le règne de la tyrannie

Quand la force et la sauvagerie l'emportent sur la raison, sa majesté des mouches règne en maître absolu.

PeterBrook transpose en images le roman de William Golding mettant en scène l'instinct primitif de l'être humain à l'échelle de l'enfance montrant la même cruauté que leurs aînés pour prendre le pouvoir. Edifiant.

Synopsis :

Pendant la Seconde Guerre mondiale, un avion transportant des garçons issus de la haute société anglaise, envoyés par leurs parents en Australie pendant le Blitz, s'écrase sur une île déserte. Seuls les enfants survivent. Livrés à eux-mêmes dans une nature sauvage et paradisiaque, les enfants tentent de s'organiser en reproduisant les schémas sociaux qui leur ont été inculqués. Mais leur groupe vole en éclats et laisse place à une organisation tribale, sauvage et violente bâtie autour d'un chef charismatique. La civilisation disparaît au profit d'un retour à un état proche de l'animal que les enfants les plus fragiles ou les plus raisonnables paieront de leur vie.

Le film :

Parce qu'il est raisonnable, parce qu'il est myope et parce qu'il est un peu grassouillet, Piggy paiera de sa vie sa différence. C'est une véritable leçon de survie et de sauvagerie entre enfants que traitent et le roman et l'adaptation cinématographique de Peter Brook. A travers les enfants, l'histoire conte avant tout la soif de pouvoir de certains êtres prêts à tout pour l'acquérir. Ici, Jack par la violence et la force, prend les rênes de le tribu infantile jusque là dévolu à Ralph qui avait été démocratiquement élu. Mais ce dernier faisant preuve de raison est désavoué par la très grande majorité des enfants qui lui préfèrent ou qui par peur, se retrouvent dans le camp de la brutalité, de la dictature imposée par la violence et fait de Jack « sa majesté des mouches » à savoir une sorte de diable vouant un culte à une supposée bête qui roderait sur l'île. Ce culte monté de toute pièce lui sert à imposer la peur chez les autres naufragés et les mettre dans sa dépendance. Peu à peu, les enfants en perte de repère, livrés à eux mêmes, se transforment en sauvages, réclamant de la chair et du sang, s'adonnant à une véritable chasse à l'homme sur toute l'île pour faire la peau à Ralph.

Si la mise en scène peut paraître quelconque, si le film met un temps à trouver son rythme, il s'avère que les enfants sont assez étonnants de naturel devant la caméra et très surprenants pour certains d'entre eux dans les scènes de délire collectif. Ce film ne peut laisser indifférent car il traite et transpose un sujet universel et qui traverse l'Histoire : jusqu'où les hommes sont-ils capables d'aller pour s'accaparer du pouvoir ?

  • Film : «Sa majesté des mouches » (Titre original : « Lord of the files » d'après le roman éponyme de William Golding)
  • Bande-Annonce - Sa Majesté Des Mouches
  • Réalisateur :PeterBrook
  • Acteurs : James Aubrey, Tom Chapin, Hugh Edwards
  • Genre : Drame tyrannique
  • Durée ; 1H32 mn
  • Sortie en salles : 02 juin 1965
  • Sortie DVD (édition collector): 22 octobre 2008
  • Nationalité : britannique
  • Tout public

À propos de l'auteur

user_images/189548_fr_gilles3.jpg

GILLES RANNOU

bonjour,

Intéressé par l'actualité, la culture, le
  • 315

    Articles
  • 18

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!