user_images/189548_fr_gilles3.jpg

GILLES RANNOU

Publié dans : Les articles Culture de Gilles Rannou

Le dernier rempart : Avec Schwarzy, l'action is back !

Il ne fallait sans doute pas s'attendre à plus et c'est pourquoi le dernier rempart peut être vu comme un film réussi, une bonne série B revival des années

De l'action, un brin d'humour, un Arnold Schwarzenegger qui, malgré ses 65 ans, dépote tout ce qui bouge, ces ingrédients font du dernier rempart, un film distrayant.

Synopsis :

Après une opération ratée qui l’a laissé rongé par les remords et les regrets, Ray Owens a quitté son poste à la brigade des stupéfiants de Los Angeles. Il est désormais le shérif de la paisible petite ville de Sommerton Junction, tout près de la frontière mexicaine. Mais sa tranquillité vole en éclats lorsque Gabriel Cortez, le baron de la drogue le plus recherché du monde, réussit une évasion spectaculaire d’un convoi du FBI, semant les cadavres derrière lui. Avec l’aide d’une bande de truands et de mercenaires dirigés par le glacial Burrell, Cortez s’enfuit vers la frontière à 400 km/h dans une Corvette ZR1 spéciale, et il a un otage. Il doit passer par Sommerton Junction, où est massé le gros des forces de police américaines. C’est là que l’agent John Bannister aura une dernière chance de l’intercepter avant qu’il ne franchisse la frontière. D’abord réticent en se voyant impliqué dans cette affaire, écarté parce qu’il est considéré comme un petit shérif de province incapable, Ray Owens finit par rallier son équipe et par prendre l’affaire en main. Tout est prêt pour la confrontation.

Le film :

Le cocktail peut paraître au premier abord étonnant, une rencontre de deux cultures cinématographiques avec d'un côté un sud coréen, Kim Jee-woon, réalisateur notamment du film noir"I saw the devil", ou encore l'inquiétant 2 Soeurs ; Mais, kim Jeen Woon nous avait déjà prouvé qu'il savait aussi s'amuser avec une caméra lorsqu'il réalisa Le Bon, la Brute et le Cinglé , une sorte de « remake » bien personnel de Le Bon, la Brute et le Truand.

Sous son œil avisé, celui que l'on ne présente plus, Arnold Schwarzenegger, héros et héraut du film d'action. Si durant sa carrière, il a alterné le bon (Terminator, Total Recall ou encore Predator) avec la mauvais voire le pire (A l'aube du 6è jour, Running man, Dommage collatéral...) dans « le dernier rempart », on retrouve un Schwarzy à la hauteur de sa réputation. Tout en muscle, il affronte l'ennemi impitoyable incarné par un très bon Peter Stormare.

Ajouté à cela, quelques traits d'humour parfois bien sentis, Schwarzenneger faisant preuve notamment de lucidité sur son âge, des seconds rôles qui ne sont pas en reste, Forest Whitaker, Eduardo Noriega..., kim Jeen woon atteint le but qui lui était assigné, distraire, ne pas faire un film qui se prend trop au sérieux et signer le retour de l'ancien gouverneur dans un premier rôle.

Le dernier rempart est donc un film d'action hommage aux films des années 80 et se laisse voir avec un certain plaisir.

  • Réalisateur :Kim Jee-woon
  • Acteurs :Arnold Schwarzenegger, Jaimie Alexander, Peter Stormare
  • Genre : Une série B pleine d'action
  • Durée : 1H47 mn
  • Sortie en salles23 janvier 2013
  • Société de distribution :Metropolitan FilmExport
  • Nationalité : américaine
  • Des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

À propos de l'auteur

user_images/189548_fr_gilles3.jpg

GILLES RANNOU

bonjour,

Intéressé par l'actualité, la culture, le
  • 315

    Articles
  • 18

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!