user_images/189548_fr_gilles3.jpg

GILLES RANNOU

Publié dans : Les articles Culture de Gilles Rannou

L'homme aux poings de fer : Estampillé Tarantino

Tarantino, un nom qui est en passe de devenir un label, gage de bon cinéma. RZA avec son film nous prouve le contraire.

L'élève est resté à sa place et a encore beaucoup de leçons à apprendre pour pouvoir espérer un jour titiller le savoir-faire de Quentin Tarantino. « L'homme aux poings de fer » présente un menu de références et d'hommage à divers genres cinématographiques. Le tout offre un plat indigeste.

Synopsis :

A son arrivée dans un village de la Chine féodale, un forgeron est contraint à se battre pour lui-même et pour les villageois, qu'il est amené à défendre contre de redoutables guerriers...

Le film :

Hommage ou parodie ? Difficile de trancher tant « l'homme aux poings de fer » échoue à de nombreux niveaux. R;Z.A, fan et ami de Quentin Tarantino a voulu y aller de son petit film pour se faire plaisir, pour rentrer dans la « franchise » « made in like Tarantino ». Et puis le néo-réalisateur n'a semble t-il plus voulu s'amuser avec son nouveau jouet dont il n'a su que faire, mais comme on lui avait donné de l'argent pour assouvir son caprice, il est allé au bout de son projet; en restant loin, très loin du "made in like..."

Sur un scénario ridicule et bête d' Eli Roth, l'autre ami, et qui ne surprend plus par ses penchants pour l'hémoglobine, ce qui en deviendrait presqu' inquiétant, RZA s'est fourvoyé. Il n'a repris que des codes déjà utilisés par son aîné et qui semblent dès lors bien pâles, impersonnels, sans imagination. La réalisation est molle, sans fil conducteur. Les scènes de combat sont dans l'ensemble loupées hormis celle avec Lucy Liu et ses « amazones », toujours aussi classe ets'en sort toujours aussi bien. Scènes de combat loupées ou clin d'oeil à un cinéma des Shaw Brothers dont les chorégraphies pourraient paraître aujourd'hui kitch ? On gardera le bénéfice du doute histoire ce croire qu'il y a peut être quelque chose à sauver dans ce film.

RZA lui même est pathétique dans son rôle. N'est pas acteur/réalisateur qui veut et il s'en sort tout juste mieux dans ses scènes de combat que Gérard Depardieu dans Vidocq. Il aurait sans doute fallu se concentrer sur la réalisation que de s 'éparpiller et peut être qu'il aurait mieux réussi son film. Là, il échoue dans les deux registres. Quant à Russell Crowe, on préfère imaginer qu'il a adhéré au projet en espérant s 'amuser... Car c'était normalement aussi le but du film, amuser, divertir et non ennuyer.

En résumé, vous êtes un pote de Tarantino, vous lui présentez un scénario avec plein de combat et de sang et celui-ci vous gratifie de son soutien. Dommage.

  • Film : «l'homme aux poings de fer » (titre original :The Man with the Iron Fists)
  • Bande annonce L'Homme aux poings de fer
  • Réalisateur :RZA
  • Acteurs :RZA, Russell Crowe, Lucy Liu
  • Genre : baston à tous les étages
  • Durée :1h 36 min
  • Sortie en salles :02 janvier 2013
  • Société de distribution:Universal Pictures International France
  • Nationalité: Hong Kong/ américaine
  • Interdit en salles au moins de 12 ans

À propos de l'auteur

user_images/189548_fr_gilles3.jpg

GILLES RANNOU

bonjour,

Intéressé par l'actualité, la culture, le
  • 315

    Articles
  • 18

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!