Erection : des pannes révélatrices de votre état de santé

Un homme peut souffrir de pannes sexuelles un moment dans sa vie. Mais celles-ci peuvent servir de signal d'alarme pour détecter d'autres soucis de santé.
19

Aussi traumatisant que cela puisse être, la panne sexuelle peut avant tout aider à déceler d'autres soucis de santé présents ou à venir.

Ce qu'est une panne sexuelle :

Pannes sexuelles, dysfonctions érectiles voire impuissance, ce dernier terme désormais tombé en désuétude car jugé par les médecins comme humiliant et violent, sont les expressions utilisées pour parler des problèmes rencontrés par les hommes pour avoir une érection. Cette anomalie peut survenir épisodiquement, ou devenir plus régulière voire parfois même permanente. L'homme rencontre alors des difficultés rester en érection rigide et stable durant un acte sexuel et certains hommes, peuvent voir leur érection se défiler rapidement et ainsi dans l'impossibilité de satisfaire sexuellement sa compagne ou son compagnon.

Si Les dysfonctions érectiles surviennent plus fréquemment avec l'âge, elles sont aussi provoquées notamment chez les hommes qui fument, consomment de l'alcool voire présentent un surpoids. Et ceux des hommes qui accumulent les trois ont évidemment bien plus de chance de voir leur appendice leur faire défaut...

L'érection et son absence : le baromètre de votre état généra l

Un homme atteint d'un trouble de l'érection doit savoir que cela arrive fréquemment et chez beaucoup d'hommes (un sur trois), donnée qui doit pouvoir l'aider à dédramatiser son état et le pousser à consulter rapidement afin d'éviter l'aggravation des manifestations.

En effet, au delà de ce problème, l'érection masculine peut être érigé en révélateur de l'état de santé du patient et lorsque ce révélateur est proche de l'encéphalogramme plat, alors il faut consulter.

En effet, cette perte de la virilité elle devrait selon le docteur Gilbert Bou Jaoudé, président de l'Association pour le développement de l'information et de la recherche sur la sexualité ( ADIRS ) " tout au contraire être considérée comme une chance" , car "Plutôt que de s'inquiéter du résultat, il faut s'inquiéter de la cause" , selon Audrey Gorin, psychiatre-sexologue à Marseille.

L'idée, défendue également dans une campagne de publicité diffusée depuis début mars sur les chaînes de télévision et coréalisée par l'Adirs et un laboratoire, est de souligner l'importance du symptôme de la panne dans la recherche d'autres pathologies.

L'ambition est de faire prendre conscience qu'il faut en parler. D'abord parce qu'il y a des solutions immédiates - comprimés, mais aussi traitements à base d'écorces d'arbres, injections, pompe... Ensuite et surtout parce que le bénéfice peut s'avérer énorme pour l'avenir.

" Un dysfonctionnement érectile peut avoir de multiples causes. C'est un symptôme objectif, parfois le premier qui peut permettre de détecter une maladie qui n'est pas encore apparue ou de mettre en lumière une pathologie dont le patient n'a pas conscience. Très souvent, ces maladies n'auraient pas été diagnostiquées si vite sans une panne sexuelle" , assure le dr Gorin.

"La panne sexuelle peut se poser comme le tout premier signe d'un problème cardiaque qui apparaîtra trois à six ans plus tard, parce que l'artère du pénis fonctionne quasiment comme celle du coeur. Ou la conséquence qu'une dépression encore masquée et qui n'apparaît que sur le plan sexuel" , insiste Bou Jaoudé. Et il existe d'autres possibles causes à ce problème :

  • diabète
  • problème de prostate
  • cholestérol, médicaments
  • sur-poids
  • tabac
  • dépression
  • tension dans le couple
  • stress....
Mais c'est plus psychologique" anaphrodisie 'occasion de remettre de l'équilibre, de donner une nouvelle hygiène de vie, de changer les rythmes de vie".

Quelques solutions :

Il existe des solutions pour remédier à ce problème comme les comprimés notamment le Viagra . mais aussi traitements à base d'écorces d'arbres, injections, pompe... Ensuite et surtout parce que le bénéfice peut s'avérer énorme pour l'avenir.

Enfin, des chercheurs du Centre d'amélioration des fruits et légumes du Texas ont démontré que , La citrulline , un acide aminé présent dans la pastèque, aurait, chez les hommes, le même effet que le Viagra . Ainsi, la pastèque dilaterait plus promptement les vaisseaux sanguins, ce qui aide à l' érection du pénis. Toutefois, et la précision est importante, il faudrait manger l'équivalent d'environ 1,5 litre de ce fruit pour en ressentir les bienfaits, alors que l'effet du fruit est surtout diurétique...

Messieurs, il ne faut donc pas paniquer devant un sexe qui resterait désespérément au repos mais se dire que ce problème en cache un autre sachant que Le pénis peut être érigé en œuvre d'art , soyez en fier...

Source : www.nutranews.org , Forum auFeminin ADIRS AFP

Sur le même sujet