Facebook, le réseau qui veut vous faire gagner de l'argent

Par le biais de publicités, Facebook va permettre aux adhérents de gagner de l'argent. Enfin, de l'argent, pas tout à fait...

Le réseau va prochainement mettre un système de rémunération sur son réseau. Pour cela, il suffira juste de cliquer sur les publicités.

Des « facebooks crédits » en guise de gain…

Le site internet Clubic le signale aujourd’hui mais l’annonce a été faite jeudi 5 mai. Le réseau dit social Facebook a publiquement dévoilé son nouveau concept : faire gagner de l’argent… Sauf que quand Facebook parle d’argent, il n’est que virtuel. En effet, il s’agit pour les membres d’acquérir des facebook crédits qui jusque là étaient payants à raison d’environ 0,7 euros par unité.

A quoi servent les crédits Facebook ?

Jusqu’à aujourd’hui, ils étaient utilisés pour acheter des objets virtuels dans des jeux virtuels associés au réseau. Rien de plus normal et logique dans un monde virtuel tel que Facebook. Puis, leur utilisation a été étendue en multipliant les possibilités d’achat notamment sur Facebook Deals , branche du réseau social qui a pour but de concurrencer les autres sites d’achats groupés comme Groupon . Ainsi, il est envisagé d’intégrer des publicités vidéo associées aux jeux des éditeurs Zinga, CrodStar, ou encore Digital Chocolate.

Comment l’utilisateur va-t-il gagner de l’argent ?

Tout simplement en cliquant sur les publicités. À chaque publicité visionnée, il empochera un tout petit crédit. Le salaire d’un clic restera semble-t-il sensiblement au même tarif qu’étaient les objets virtuels à acheter, à savoir environ 0,10 dollar (soit 0,7 euros). C’est dire le nombre de clic que chaque membre devra effectuer s’il veut espérer accumuler une fortune. Il aura intérêt d’avoir le doigt leste et agile.

Facebook est-il devenu philanthrope ?

Le réseau social penserait-il vraiment au bien être de ses membres ? A priori, il nous est permis d’en douter car le but n’est pas tant de permettre à ces utilisateurs qui jouent sur les plateformes de jeu associées de gagner ces fameux crédits mais bien d’attirer les publicitaires car apparemment si Facebook compte des centaines de millions d’adhérents à travers la planète, ceux-ci, semble-t-il, ne cliquent que très peu sur ces publicités, ou du moins pas assez pour les responsables du site.

Aussi, le but du jeu pour le réseau social et son président Mark Zuckerberg est bien d’attirer de nouveaux annonceurs sur le site. Et quoi de mieux et plus efficace que d’utiliser ses propres membres pour cela ? Susciter l’envie chez l’utilisateur de cliquer sur les publicités pour accumuler des gains virtuels pour attirer de nouveaux annonceurs… Là encore, le grand gagnant risque d’être Facebook car le réseau fait double jeu : non seulement, il va vouloir faire gagner de « l’argent » mais uniquement utilisable sur son réseau et ses extensions. Le but étant d’inciter les gens à cliquer encore et encore pour obtenir des Facebook crédits. Dès lors, si cette stratégie fonctionne, les annonceurs et publicitaires vont sans doute affluer sur le réseau… social, on vous dit !

Sur le même sujet