Hostel III : very bad trip revisité à la sauce gore

On prend quatre potes qui partent en virée à Las Vegas, picolent et ça ne se passe pas comme prévu. Ca ne vous rappelle rien ?

Synopsis :

Un enterrement de vie de garçon à Las Vegas tourne mal. Très mal. Et en plus, quand vous apprenez que vos amis ne son pas vraiment vos amis, ça peut faire mal...

Le film :

Ben voilà, en une phrase ou deux tout au plus, tout est dit. Il n'y à rien à raconter sur ce film. Vous prenez le synopsis de Very Bad Trip , premier du nom, vous faites un copié-collé sur Hostel III, vous rajoutez les ingrédients de Hostel Ier du nom et vous avez tout le film, c'est à dire une bobine inutile à regarder. Les tortures sont les mêmes et beaucoup moins poussées mais malgré tout largement suffisantes parce que bon, il n' y a plus de surprise. Ils ont juste inversé les rôles au début du film à savoir ce sont des ukrainiens donc des gens de l'est qui sont kidnappés au début du film et non l'inverse parce que ça commençait sans doute à faire très mauvaise réputation à l'Europe de l'est et ils ne devaient pas être contents, contents là bas. A part ça, c'est l'histoire de quatre jeunes crétins américains qui se font zigouiller un par un, enfin presque parce qu'il y a un rebondissement quand même... Des acteurs et actrices d'une fadeur absolue qui ne croient pas une seconde à l'histoire, qui surjouent pour compenser peut être leur piètre niveau de jeu et certainement le piètre niveau scénaristique et le néant des dialogues.

Au niveau réalisation, Scott Spiegel serait bien inspiré de se contenter de faire l'acteur ou le producteur car avec Hostel III, il semble par moment vouloir renouer avec le charme des vieux téléfilms aux couleurs délavées. On a l'impression de se retrouver parfois devant un soap, c'en est drôle. Le clou de triste spectacle est la scène de baston dans la cage en verre, comique. Bref, Hostel III est un very bad trip ou movie qu'il n'est vraiment pas nécessaire de voir, tout juste survoler et encore, juste pour rire. Car trop stupide au point qu'il ne semble pas prévu de sortie sur grand écran, c'est dire... Réservé donc aux ultra inconditionnels du genre.

  • Film : « Hostel III »
  • Réalisateur : Scott Spiegel
  • Avec Thomas Kretschmann, John Hensley, Sarah Habel
  • Genre ; mauvais Epouvante-horreur
  • Durée :1h27
  • Date de sortie DVD et blue ray : 18 janvier 2012

Sur le même sujet