Intouchables : une comédie très touchante !

Un « feel good movies » à la française et des plus réussis, c'est assez rare pour être souligné. Intouchables en fait partie.
18

Pour ceux qui ne l'auraient pas encore vu, il est encore temps car il n'y a pas à bouder son plaisir devant un long métrage qui mérite son succès populaire avec la barre des 8 millions de spectateurs franchie.

Synopsis :

A la suite d'un accident de parapente, Philippe, riche aristocrate, engage comme aide à domicile Driss, un jeune de banlieue tout juste sorti de prison.. Bref la personne la moins adaptée pour le job. Ensemble ils vont faire cohabiter Vivaldi et Earth Wind and Fire, le verbe et la vanne, les costumes et les bas de survêtement... Deux univers vont se téléscoper, s'apprivoiser, pour donner naissance à une amitié aussi dingue, drôle et forte qu'inattendue, une relation unique qui fera des étincelles et qui les rendra... Intouchables.

Le film :

Olivier Nakache et Eric Toledano se sont donc inspirés d une histoire vraie relatée dans un documentaire , "À la vie à la mort", (2003) et qui racontait l’amitié incroyable et improbable de deux hommes qui n’avaient rien en commun pour se rencontrer : le prince Philippe Pozzo di Borgo, un riche homme d’affaires paralysé après un accident de parapente et Abdel Sellou, un voyou banlieusard devenu dans un premier temps son homme à tout faire puis au fil du temps, son ami intime.

Une vraie bouffée d'air frais ! Et pourtant le sujet ne s'y prêtait guère. En effet, traiter du handicap et pas du moindre car il s'agit de la tétraplégie, qui plus est inspiré d'une histoire vraie, aurait pu emmener Olivier Nakache et ses comédiens tout droit vers un fiasco. Que nenni ! Avec l'appui d'un solide scénario parcouru de nombreuses scènes humoristiques mais aussi émouvantes, le réalisateur relate cette histoire vraie avec force, pudeur et simplicité évitant les pièges d'un pathos lourd (même si parfois il en est à la limite mais est ce évitable pour ce genre de film?).

Les acteurs eux sont remarquables, le duo fonctionne à plein régime. Une fois encore François Cluzet éclabousse l'écran de son talent: par un regard, un infime geste, une expression qui annonce son humeur, ses états d'âme...Juste remarquable (mais est ce une surprise?) (la lutte avec Jean Dujardin pour le César du meilleur acteur risque d'être une lutte de haute volée) De son côté, Omar Sy (qui avait déjà croisé Ollivier Nakache sur Nos jours heureux ) maîtrise parfaitement son rôle mais doit se réjouir d'avoir pu jouer aux côtés d'un tel comédien que Cluzet et en tirer quelques leçons.

Certes, et pour ceux qui veulent ne voir que cela, on peut y aller de l'analyse sociale, l'exploitation du pauvre par le riche, du noir par le blanc etc... Mais c'est aussi un film plein de bons sentiments, plein d'espoir et qui peut laisser entrevoir des jours meilleurs entre riches et pauvres, entre blancs, blacks et beurs, entre valides et invalides. N'en déplaise à certains et sans tomber dans la naïveté, il est parfois bon de croire que c'est possible.

"Intouchables"

Réalisateur: Olivier Nakache et Eric Toledano

Genre : Comédie sociale, amicale, enjouée

Date de sortie : 02 Novembre 2011

durée:(1h 52min)

Acteur(s) : François Cluzet, Omar Sy, Anne Le Ny, Audrey Fleurot, Clotilde Mollet, Alba Gaia

Du même auteur

Les immortels: un pur moment de désolation

Twilight 4 : Révélation..Mais pas d'un chef d'oeuvre

Contagion : un film hyperréaliste qui fait craindre le pire

Sur le même sujet