La Bretagne va t-elle retrouver ses frontières historiques ?

Le débat n'est pas récent et divise toujours autant La Loire- Atlantique doit-elle être en Bretagne? Alors pour une Bretagne à 4 ou 5 départements ?
38

Evidemment, la question divise. Il y a les pro et les anti rapprochement de la Loire-Atlantique avec le reste de la Bretagne. Et la polémique risque encore d'enfler d'autant que le principe référendaire permettant aux populations concernées de se prononcer a été adopté.

Rappel historique

Depuis quand Nantes ( Naoned en breton) et sa région ont été séparées du reste de la Bretagne ? Tout simplement depuis 1941 sous décision par décret d'un certain Maréchal Pétain . Depuis, rien n'a bougé et bien au contraire puis que Nantes et sa région appelée dans un premier temps Loire Inférieure puis plus tard Loire-Atlantique ont été intégrées dans ce que certains jugeraient une région quelque peu artificielle, à savoir les Pays de la Loire. Il n'en reste pas mois vrai que ce qui est convenu d'appeler aujourd'hui le département de Loire Atlantique reste l'un des cinq départements de la Bretagne historique comme la démontre sa langue traditionnelle qui était le Gallo , langue également parlée dans toute la Haute Bretagne . Du côté de Guérande et de ses marais salants c'est à dire à l'ouest du département, c'est le breton qui a été couramment parlé.

Le principe du référendum adopté

La première étape a eu lieu le 21 décembre 2011 qui a vu, et ce malgré la volonté du gouvernement, l'Assemblée nationale voter un texte/amendement, mis en place par plusieurs députés bretons, ayant pour but d'accélérer l'union de la Loire-Atlantique avec ses anciennes terres ceci sans demander l'avis de sa région actuelle, les Pays de la Loire contrairement à ce qui se fait aujourd'hui à savoir, l'approbation des habitants du département et deux régions concernés.

Enfin, et pour renforcer cette possibilité de passer outre sur l'avis d'une région (en l'occurrence ici les Pays de la Loire), le 10 janvier 2012, alors que l'amendement dont il est question ci-dessus était définitivement adopté, la même Assemblée nationale vient de voter une modification de l’article 11 de la Constitution par 287 voix pour et 27 contre. Cette modification capitale permet donc l'organisation de référendums d’initiative partagée. Seraient alors consultées, les populations des cinq départements de la Bretagne historique. Ne reste plus qu'au Sénat à entériner cette décision et un grand pas serait peut-être franchi pour le droit à une certaine autodétermination

Ainsi, un processus de rattachement ou de réunification, c'est selon, a été mis en route et les espoirs des plus convaincus par le bien-fondé de ce rattachement ravivés. Ce processus ne peut aller sans heurt et incertitudes. Des enjeux sont énormes notamment entre Nantes et Rennes. Qui sera Capitale de Bretagne, Nantes l'historique ou Rennes la nouvelle. Il est possible que certains ligériens et bretons ne se retrouvent pas dans ce nouveau découpage. Les habitants des autres départements des Pays de la Loire ne seront quant à eux peut-être pas ravis de voir leur région amputée d'une partie de ses terres...

Quoique sera le résultat du référendum, il est tout de même difficile de nier que la Loire-Atlantique fut un jour bretonne. Après tout, L'oriflamme des Ducs de Bretagne ne continue t-il pas de de flotter sur le château des ducs à Nantes ? Et avec des noms comme le Croisic , Pornic et autres, tout aussi difficile de contredire le fait que Nantes et sa région furent un jour terre de Bretagne alors que déjà le drapeau breton flotte sur la mairie de Saint-Sébastien sur Loire ....

Sur le même sujet