Le projet Nim : L'homme, cet éternel docteur Mabuse

Un documentaire proche de la fiction tant ce qu'il montre semble au delà de la réalité. Pourtant, Nim fut la victime de cette réalité. La science avant tout

L'homme a t-il eu peur de voir le chimpanzé lui ressembler de trop près au point de volontairement faire capoter le projet mis en place autour de Nim ? On est en droit de le penser après avoir vu « le projet Nim », troublant, émouvant et terrifiant témoignage autant sur les capacités des singes à apprendre que sur la bêtise humaine à leur dénier ce droit.

Synopsis

Novembre 1973. Nim, un bébé chimpanzé naît en captivité dans un centre de recherche sur les primates. Dix ans après la parution du livre "La Planète des Singes", un éminent professeur de l'Université de Colombia fait l'expérience de confier ce tout jeune chimpanzé à une famille humaine pour étudier sa capacité d'apprentissage au langage. Le Projet Nim est alors lancé : il s'agit de prouver qu'un chimpanzé est capable d'apprendre à communiquer par le langage s'il est élevé dans un environnement humain. Grâce à ce professeur de psychologie, le primate est censé être initié à la langue des signes, puis acquérir des rudiments de vocabulaire et de grammaire lui permettant de faire part de ses réflexions et de ses émotions. En cas de succès, il serait donc permis d'espérer franchir la barrière de l'espèce et par la même de repenser la question de la condition humaine.

Le film

L'homme a t-il tous les droits sur des êtres qu'ils considèrent comme inférieurs ? Apparemment oui si l'on se fie au terrible documentaire de James Marsh . Partant d'une expérience qui se devait être enrichissante pour les uns et les autres, le projet Nim tourne en véritable fiasco au moment où ce pauvre animal/cobaye passe d'un milieu familial dans lequel il était totalement choyé, dans lequel il faisait d'incroyables progrès tant dans l'attitude que dans l'apprentissage du langage, de la communication à un univers qu'il ne faut pas hésiter à qualifier de carcéral, dans une cage, derrière des barreaux. Oui ce chimpanzé qui avait goûté à la liberté , à l'amour des humains, se voit brutalement confronté à l'autre facette de ces mêmes humains : l'indifférence et la cruauté. Ces scientifiques déshumanisés ne voient alors Nim que comme un sujet d'expérience, lui déniant le droit d'être.

Inspiré de l'essai "Nim Chimpsky, The Chimp who would be Human" ("Nim Chimpsky, Le Chimpanzé qui serait humain"), écrit par Elizabeth Hess , le projet Nim est au bout du compte un fiasco du à la bêtise humaine et une triste destinée pour celui qui fut considéré un temps comme l'animal le plus intelligent au monde car Nim après quatre ans avait développé un vocabulaire de plus de 100 mots et 20 000 combinaisons exprimées en langage des signes.

Si l'être humain est censé être la créature la plus intelligente du globe, ce documentaire tend à nous montrer le contraire et Nim en subit les tristes conséquences. Du projet Nim à La Planète des singes (2011) il n' y a qu'un pas qu'il est aisé de franchir vu les similitudes qui existent entre les deux films. Quand la frontière n'existe plus entre réalité et fiction.

Récompensé au Festival du film de Sundance comme meilleur documentaire, le projet Nim est à voir ne serait ce que pour se rendre compte à quel point l'homme, cet éternel Dr Mabuse peut être cruel avec des êtres vivants qu'il considère inférieur, si besoin en était....

  • Film : « Le projet Nim »
  • Réalisateur :James Marsh
  • Acteurs : Bob Angelini, Bern Cohen, Reagan Leonard
  • Durée : 1H39
  • Genre : Documentaire
  • Sortie en salles : 11 janvier 2012
  • Distributeur : Le Pacte
  • Nationalité : américano-britannique

Sur le même sujet