Les bars à sourire font grincer les dents des spécialistes

Tout nouveaux et en pleine expansion, ces bars d'un genre particulier vous offrent un sourire ultra bright mais sont déjà contestés.

Vous n'y commandez pas un petit noir, un demi de bière ou autre au comptoir, mais bien un nouveau sourire pour environ 80 euros. Le client ressort avec des dents plus blanches que blanches selon un procédé qui est remis en cause par les professionnels de la dentition.

Souriez, vous avez les dents blanches!

Ces nouvelles boutiques comparables notamment aux boutiques de bronzage, se répandent pour le moment dans toutes les rues de Paris et devraient peu à peu s'étendre dans tout l'Hexagone. Elles s'appellent Point sourire, Pure smile ou Magic smile, et vous offrent un sourire tout neuf pour 80 euros pour une durée variant de quatre à huit semaines.

Le procédé

Il est simple. Le client assis se met une petite gouttière dans la bouche. Une gouttière remplie d'un gel dont l'un des composants est le perborate de sodium. Puis le client place sa bouche devant une lampe qui diffuse une lumière bleue et froide qui déclenche alors un processus chimique qui blanchit donc les dents. La séance dure de 15 à 45 minutes et peut s'avérer efficace avant des rendez-vous importants qu'ils soient professionnels ou amoureux, et ce donc pour 80 euros contre 300 à 500 euros chez le dentiste. Voilà le gros point positif.

Cependant, le résultat est limité dans le temps, de quatre à huit semaines, et après il faut recommencer. Si vous tenez à avoir constamment les dents ultra blanches et bien, il faudra repasser dans un bar à sourire. Mais ce n'est pas le point le plus délicat. En effet, certains professionnels sont désabusés de voir ces boutiques d'un nouveau genre venues des Etats-Unis fleurir dans les rues parisiennes. Surtout, ils s'insurgent contre le procédé qu'ils jugent nocif et dangereux.

Un traitement dangereux?

Déconseillé par précaution aux femmes eneintes et aux enfants, les autorités sanitaires ont inscrit le perborate de sodium dans la liste des produits jugés dangereux, car cancérigène et toxique pour la reproduction. Par ailleurs, il libère du peroxyde d'oxygène qui s'il est mal dosé, donc mal utilisé, peut être nocif pour les dents, provoquer une hyper sensibilité et attaquer l'émail des dents. Aussi, le Conseil national de l'ordre des chirurgiens dentistes demande aux autorités de santé et à la Direction générale de la concurrence et de la consommation de contrôler sévèrement les procédés employés par les bars à sourire.

Les responsables de ces boutiques nouvelle tendance rejettent tous ces argument en affirmant que leurs produits sont dans les normes avec 0,0450/de peroxyde d'hydrogène contre 0,1% autorisé, et accusent les professionnels de la dent d'avoir peur d'une nouvelle concurrence.

Quant aux résultats, les constats divergent entre ceux et celles qui sont déçus par le procédé, et d'autres qui sont très satisfaits par leur nouveau sourire. Ainsi, après une séance de bronzage puis une séance de lifting, vous pouvez aller courir dans un bar à sourire pour parfaire votre aspect et avoir l'air plus naturel que jamais...

Sources:

Le figaro.fr - " Les bars à sourire n'amusent pas les dentistes " de Philippe Romain 25/09/2011

Le republicain lorrain - " Bars à sourire : la riposte des dentistes " de M.O.N, le 25/05/2011

Ouest france.fr - " Les « bars à sourire » font grincer les dentistes " de Philippe Lemoine, 5/10/2011

http://www.point-sourire.fr

http://www.pure-smile.fr

http://www.magicsmile.fr/

Sur le même sujet