Les grands événements qui ont marqué 2011

Pas une année sans grands événements, qu'ils soient tristes, sanglants, catastrophiques ou bien plein d'espoir. 2011 n'échappe donc pas à la règle du bilan.

Une affaire judiciaire sous fond d'abus sexuel, d'autres sanglantes et criminelles, une catastrophe nucléaire, un vent d'espoir sur tout le nord du continent africain et au Moyen-Orient, la mort d'un héros technologique, tels sont sans doute les faits qui ont marqué 2011.

L'affaire D.S.K

Cette affaire qu'il est convenu d'appeler l' Affaire DSK , aura sans doute le plus tenu en haleine média et citoyens français. Cette pitoyable et sordide histoire de sexe a donné sujet à toutes les théories les plus fumeuses et en premier lieu celle du complot contre un homme, Dominique Strauss Khan, dont aucun connaissait les penchants pour le beau sexe. Certains de penser alors que quelques uns de ses adversaires en auraient profité pour monter un véritable guet-apens à l'ex directeur du F.M.I. ( Fonds Monétaire International ). Quoiqu'il en soit, accusé alors de viol, menotté devant toutes les T.V du monde, celui qui était vu comme l'un des hommes les plus puissants de la planète, n'est aujourd'hui plus rien sur la scène politique nationale et internationale. Si complot il y a eu, il a alors magnifiquement fonctionné...

Fukushima ou un début de fin du monde

L'homme n'en finit pas de ne pas tirer les leçons de ses erreurs. Après la catastrophe de Tchernobyl, voici que 2011 a vu le Japon ravagé par un tsunami qui a entraîné une catastrophe nucléaire à Fukushima , d'une ampleur jamais vue. Cela s'est passé au mois de mars 2011 et au fil des jours, le nombre de morts et d'évacués ne cessait de croître en même temps que croissait celui des km2 contaminés. Le Japon fut alors rappelé à un sinistre épisode de son histoire et le pays du soleil levant n'a pas fini de panser ses plaies.

Un printemps arabe sans lendemain ?

Tout a démarré en Tunisie avec l'immolation d'un vendeur ambulant, Mohamed Bouazizi , qui fut matraqué par la police, se brûla en signe de protestation. Et soudain, Maghreb, Makrech et Moyen Orient se sont embrasés en quête de liberté, voulant chasser les tyrans qui les étouffaient. Et certains vieux dictateurs sont tombés, Ben Ali , Hosni Moubarak ou encore kadhafi , ce dernier finissant assassiné par la foule. Un espoir est alors né mais avec lui, des incertitudes et des inquiétudes quant aux lendemains qui attendent les peuples et le printemps arabe. Une Egypte proche de la guerre civile, des factions rivales se battant dans les rue de Tripoli et un printemps pas encore achevé notamment en Syrie où Assad résiste toujours contre son peuple.

Des crimes et des criminels :

France, Norvège, Belgique auront été marquées par des folies meurtrières. Xavier de Ligonnès dont personne ne sait s'il est vivant ou mort, s'enfuit après avoir tué toute sa famille. En Norvège, c'est un militant d'extrême droite , Breivik , qui dans sa folie tue des dizaines de personnes de sensibilité de gauche et qu'il considérait donc comme des ennemis. Enfin, en cette fin d'année, c'est la Belgique qui eut le droit à son drame, un fou, Nordine Amrani , armé tire dans la foule sur le marché de Liège laissant là aussi nombre de victimes. Les années se suivent et se ressemblent avec leur lots de massacres, d'assassinats.

Un milliardaire érigé en héros

S'il était un génie dans son domaine, l'informatique, la téléphonie et autres, il l'était aussi en commerce. Steve Jobs où celui qui a imposé la lettre I à travers toute la planète, Steve Jobs où celui qui nous aurait fait manger des pommes comme l'un de nos anciens présidents. Steve Jobs érigé en héros du monde parce qui 'il a mis au point une gamme de produits design et remplaçables tous les deux ans poussant à son paroxysme l'art de faire consommer inutile... Mais Steve Jobs , un génie.

Nos chers disparus

Mettre Amy Winehouse et Ben laden sur la même liste , relève de l'infamie cependant, ces deux personnalités sont mortes en cette année 2011, l'une par désespoir, l'autre victime de sa bêtise. Autres noms à accompagner Amy Winehouse, Peter Falk , Césaria Évora , Ken Russell, Danielle Mitterrand , Raoul Ruiz , Vaclav Havel etc... pour citer les gentils, Kim Jong-Il et Kadhafi donc pour ne citer que les méchants les plus célèbres accompagnant Ben Laden outre tombe.

Et tous ces événements se sont déroulés sous fond de crise financière et économique, une crise qui n'en finit pas et qui semble profiter à ces sombres et obscures agences de notation qui paraissent aujourd'hui diriger en sous main le monde et son système, un système auquel s'opposent avec masque et panache les indignés .

Sources : Liberation.fr, lemonde.fr, ouestfrance.fr, suite101.fr, lenouvelobs.fr...

Sur le même sujet