Les immortels: un pur moment de désolation

Pour les fans de baston, c'est tout bon. Pour ceux de la mythologie, ils repasseront.
74

Filmé sur les mêmes principes que le fachisant film « 300 », les immortels est un massacre organisé de ce qu'est la mythologie, de ce que la mythologie. apporte de rêve Triste spectacle.

Synopsis :

Les armées du roi Hypérion ravagent la Grèce, détruisant chaque village sur leur passage. Le roi sanguinaire ne laissera personne l’empêcher d’atteindre son but : libérer le pouvoir des Titans endormis afin d’anéantir les dieux de l’Olympe et l’humanité tout entière . personne ne semble pouvoir arrêter la folie destructrice d’Hypérion, jusqu’à ce qu’un jeune tailleur de pierre,Thésée, jure de venger sa mère tuée par ses soldats…Lorsque le jeune homme rencontre Phèdre, l’oracle, celle-ci est assaillie de troublantes visions. La jeune femme est désormais convaincue que Thésée est le seul qui pourra arrêter la destruction. Avec l’aide de Phèdre, Thésée rassemble une petite troupe de fidèles, et part affronter son destin dans une lutte désespérée pour préserver l’avenir de l’humanité

Le film :

La mythologie n'est certes pas l'Histoire. La mythologie et les mythes sont des récits le plus souvent initiatiques dans lesquels sont narrés les différentes étapes de la vie d'un humain/héros face à la vie. Or, si le film les Immortels, n'a pas pour objectif de distiller un cours sur Thésée , Hypérion ou encore Le personnage de Phèdre il ne se contente pas de dénaturer la mythologie, il se contente juste de la massacrer. Certes, les producteurs avaient bien averti que leur ambition n'était point de raconter le mythe de Thésée (se mettant sans doute par cet avertissement à l'abri de futures possibles critiques) mais avaient-ils le droit d'aller aussi loin dans le non respect des textes anciens ? La question mérite d'être posée. Mais que pouvait-on attendre des producteurs de 300 qui font passer le muscle avant le cerveau, qui prônent la loi du plus fort, exaltent le sentiment nationaliste et qui se complaisent à montrer des bains de sang, des membres coupés....

Ils ne sont pas les premiers à revisiter l'Histoire ou la mythologie comme par exemple Inglourious Basterds de Quentin Tartantino , film dans lequel la fin pouvait déranger mais avait quelque chose de jouissif, ici, on reste pantois devant tant de bêtises poussées jusqu'à oser montrer l'Oracle perdre sa virginité. Pitoyable.Quant aux dieux, ils sont plus humains que les humains, ridicules et risibles.

Quant à la réalisation, rien de bien nouveau depuis 300, images de synthèse sur images de synthèse dénaturant totalement le cinéma, déshumanisant totalement le 7è art. Le film touche le firmament de l'ineptie quand le Minotaure apparaît. Il est à ce point ridicule qu'il évoque la triste bête du Gévaudan dans le non moins mauvais Pacte des loups Quant à l'arc magique qui tire plus vite que son ombre... Mais c'est vrai que l'on était prévenu car sur l'affiche du film est marqué en grand « Par les producteurs de 300... »

Les Immortels est donc un film à éviter ou alors au moinsàvoir en V.O

Les Immortels de Tarsem Singh

Date de sortie cinéma : 23 novembre 2011

Avec Henry Cavill Luke Evans, Mickey Rourke...

Long-métrage américain. genre : Action, aventures

Durée : 01h50 min Année de production : 2011

Sociétés de production : Universal Pictures , Relativity Media

Sur le même sujet