Les Winners : une comédie sociale réussie

Pour son troisième long métrage, le réalisateur Tom Mc Carthy nous offre une jolie comédie humaine mais manquant quelque peu d'originalité.
22

Ce sont désormais des incontournables ces "feel good movies", genre cinématographique qui voit des gens affronter leurs problèmes avec humour et optimisme. Winners (ou win-win en version originale) en fait partie.

Synopsis :

Avocat, Mike Flaherty a de plus en plus de mal à subvenir aux besoins de sa famille. En parallèle, il entraîne une équipe de lutte au lycée, une équipe qui n’enchaîne que des défaites. Lorsqu’il a l’occasion de devenir le tuteur d’un vieil homme atteint de sénilité, Mike pense entrevoir la solution à ses problèmes en touchant la pension. ..Quand débarque le petit fils du vieil homme. Et là, tout va se compliquer et Mike va pouvoir se rendre compte à ses dépens que cette décision va lui apporter bien plus d’ennuis qu’il n’avait pu s’imaginer.

Le film :

Le postulat de départ est simple : comment la vie d’un honnête citoyen peut basculer pour avoir pris la mauvaise décision à un moment donné de sa vie. Ici, c’est Paul Giamatti  (loin de son rôle du roi Jean dans Le Sang Des Templiers ) qui se fait avoir par ce mauvais choix. Sous fond de crise économique qui ne dit pas son nom, sous fond de manque de communication entre les personnages voire d’ignorance (le petit fils ne connaît pas son grand père qui lui-même n’a pas vu sa fille depuis 20 ans qui elle-même subit la colère de son fils..), le réalisateur Thomas McCarthy ( réalisateur notamment du beau Film The Visitor ) arrive à concocter une comédie qui oscille entre drame humain et humour sain et simple.

Cependant, malgré des personnages attachants, malgré des scènes cocasses, ce long métrage a un petit goût de déjà vu dans le genre galère sociale et humour, genre largement balayé notamment par un maître du genre, Ken Loach que ce soit dans Raining Stones ou encore My name is joe Mais comme il est réalisé par un américain, the Winners serait donc plutôt à comparer ou à ranger du côté des comédies comme Juno ou encore Little Miss Sunshine  .

En résumé, si Tom Mc Carthy ne révolutionne pas le genre avec son nouveau long métrage, il propose une comédie bien ficelée qui se laisse regarder avec plaisir.

Date de sortie cinéma : 31 août 2011

Réalisé par Thomas McCarthy

Avec Paul Giamatti, Amy Ryan, Bobby Cannavale,

Titre original : Win Win

Long-métrage américain. Genre : Comédie estampillée « feel good movie »

Distributeur : Twentieth Century Fox France

Durée : 01h46min Année de production : 2011

Du même auteur:

Strass : c'est dogme, c'est bon, c'est belge !

Sur le même sujet