Quand Mariah Carey chantait pour les Kadhafi…

Cela s'est passé lors du réveillon du 31 décembre 2009 contre la modique somme d'1 million de dollars.
14

Tout est bon pour gagner de l’argent, même de se fourvoyer en allant chanter devant le clan Kadhafi. C’est ce qu’a fait la diva Mariah Carey.

250 000 dollars la chanson

Alors que les Kadhafi père et fils sont en pleine tourmente, que leur pouvoir paraît désormais ne plus tenir qu’à un cheveu, il semble bien qu’ils soient décidés à entraîner plus d’un dans leur chute, à commencer par Mariah Carey.

En effet, Wikileaks révèle via le New York Times que la chanteuse américaine, adulée par des millions de gens, a accepté de chanter pour ces personnes peu fréquentables lors d’une fête organisée par le fils du colonel Kadhafi. Cette petite sauterie privée a eu lieu au Nikki club de Saint Barth aux Caraïbes, le soir du réveillon du 31 décembre 2009.

Au-delà de la polémique que ce show privé peut susciter, c’est la somme extravagante que la chanteuse a touchée pour faire plaisir à ces nababs des temps modernes. Quatre petites chansons et puis s’en va. Oui mais, pas avant d’avoir touché un million de dollars (soit 725000 euros), soit 250 000 dollars la chanson. En vacances sur l’île, Mariah Carey a donc touché un joli paquet d’argent de poche pour passer un séjour serein et profiter des attraits de cet endroit paradisiaque.

Cependant, Mariah Carey, dont l’image risque d’être ternie pendant quelques temps, n’est pas la seule à s’être exhibée devant la famille dictatoriale. En effet, toujours d’après les informations de Wikileaks et relayées par le journal new yorkais, Usher et Beyoncé l’ont semble-t-il précédé en 2008, toujours au même endroit c'est-à-dire sur l’île de Saint Barth, et toujours, semble t-il, pour un soir de réveillon, celui de 2008 en l’occurrence. Cependant, il semble que wikileaks n’ait pas en sa possession le montant des cachets de ces deux artistes car aucune somme n’est communiquée. De là, à croire qu’ils auraient fait un tour de chant gratuitement par pure philanthropie pour faire plaisir aux Kadhafi dont la réputation de générosité, de pure gentillesse et de tolérance n’est plus à faire…

Ainsi, ceux qui aujourd’hui représentent le mal absolu, ceux qui aujourd’hui sont peut-être les gens les plus honnis sur notre planète, à savoir le colonel Kadhafi et ses fils, étaient donc, il fut une époque pas si lointaine, des gens recommandables et fréquentables pour certains artistes pour peu que ces fous sanguinaires veuillent bien leur verser un million de dollars pour quatre malheureuses petites chansons. Cependant, les artistes ne sont pas les seuls à avoir fermé les yeux sur les exactions du colonel Kadhafi au nom du sacro saint argent.


Sur le même sujet