Syrie: "Allez dégage Bachar": le tube de l'été et de la liberté?

Un peuple résistant à son dictateur depuis des mois, des centaines de milliers de syriens dans la rue tous les vendredis pour la liberté, ça donne ça!

Qui aurait pu croire que malgré la répression sauvage du pouvoir en place assassinant par centaines son propre peuple, celui-ci oserait encore descendre dans la rue pour chasser Bachar El Assad de son siège? Et surtout le faire en chantant! Cette chanson est peut être la plus belle provocation que la population syrienne puisse faire à son Président aveugle.

Malgré la répression...

Le monde entier semble se désintéresser du sort du peuple syrien. Alors que certains dirigeants s'empressaient d'intervenir en Libye pour sauver le peuple libyen et bouter Kadhafi hors du pouvoir, il semble bien que ces mêmes dirigeants aient quelques réticences à intervenir en Syrie retirant sans doute les leçons et par ricochet les craintes d'un certain enlisement dans un conflit qui devait par ailleurs, selon certains dires, être plus proche d'une guerre éclair. Aussi comme évoqué dans un précédent article, Syrie : l'Etat meurtrier , le peuple syrien a donc connu non seulement un printemps meurtrier mais connaît désormais un été meurtrier. Pourtant, malgré la répression et malgré le relatif désintéressement de la communauté internationale, les syriens ne lâchent pas prise...

Ils chantent!

Et pas n'importe quelle chanson. Cette chanson au titre on ne peut plus direct,« Yallah irhal yaBachar » («Allez dégage Bachar!»).s'adresse donc directement à El Assad et son frère, les exhortant à quitter le pouvoir appuyant cette revendication par des couplets énumérant les raisons d'un inéluctable départ du dirigeant syrien . Ci-dessous, un extrait des paroles de ce chant sans doute en passe de devenir l'hymne des manifestants syriens.

“Bachar casse toi, la Syrie n’est pas à toi”

“Arrêtez les massacres en Syrie!”

“Bachar, t’es foutu, la jeunesse est dans la rue”

“Bachar, t’es foutu, ton régime on n'en veut plus”

“Bachar dégage, y en a marre de l’esclavage”

“Bachar dégage, les syriens ont trop la rage”

“Syriens, résistez au nom de la liberté"

“Liberté, est-ce que c’est trop demander ?”

“Fini la corruption, c’est notre décision”

“La Syrie vivra, la Syrie vaincra”

Ce chant ne semble pas pour l'heure définitif dans ces paroles car il semble s'enrichir à l'envi des manifestants:

«Bachar tu n'es pas des nôtres. Prends ton frère Maher , et lâche-nous»

«Prends le parti Baas avec toi et prends la porte, il y a la liberté qui y frappe»

«Maher, idiot, agent des Américains, le peuple syrien tu ne le soumettras pas.»

«Bachar, le sang des martyrs n'est pas bon marché, le feu que Dieu a allumé dans nos coeurs emportera le système et châtiera les criminels. Allez dégage Bachar.»

Si l'un des ses auteurs, Ibrahim Qachouch, , a sans doute été kidnappé par les forces de sécurité puis égorgé par ces mêmes forces, les syriens continuent à chanter cette chanson peut être pour lui rendre hommage mais aussi pour ne pas lâcher la pression sur le pouvoir.Il est à espérer qu'Al Assad entende son peuple et ne plonge pas son pays dans un bain de sang même si la communauté internationale commence enfin à s'horrifier des massacres notamment de Hama l'aveuglement d'Al Assad et de son armée ne semble pas avoir de limite.

Source:

Article: «Allez dégage Bachar!», la chanson de la révolte syrienne par Liberation.fr le 22/07/2011

Sur le même sujet