The impossible : Un film catastrophe débordant d'émotions

Aussi bien réalisé soit-il,The impossible peut 'agacer par son émotion trop calculée.Reste que le réalisme de la catastrophe est impressionnant.

Le but était-il de submerger le spectateur d'un torrent d'émotions ? De montrer toute l'abnégation de l'humain dans les pires conditions ? Si c'est le cas, c'est réussi mais avec un manque criant de subtilité et de finesse. Au point de noyer toutes les qualités du film ?

Synopsis :

L’histoire d’une famille prise dans une des plus terribles catastrophes naturelles récentes. The Impossible raconte comment un couple et leurs enfants en vacances en Thaïlande sont séparés par le tsunami du 26 décembre 2004. Au milieu de centaines de milliers d’autres personnes, ils vont tenter de survivre et de se retrouver. D’après une histoire vraie.

Le film :

Juan Antonio Bayona a t-il voulu dépasser le maître du genre avec son film « The Impossible » ? La question mérite d'être posée tant le spectateur peut avoir l'impression d'être devant un long-métrage signé Steven Spielberg . En effet, tous les ingrédients chers au réalisateur américain sont présents dans The impossible.

Et le film démarre fort, très fort. Après avoir planté le décor, le réalisateur nous gratifie d'une reconstitution du tsunami 2004 des plus incroyables et impressionnantes. Bayona maîtrise son sujet et son art avec maestria. On y est plongé avec les protagonistes, on se noie, on se sauve, on est aussi désemparé qu'eux devant une telle désolation. On reste en apnée devant une telle prouesse technique, devant un tel réalisme.

Passée la catastrophe proprement dite, le film s'enlise dans les profondeurs de l'émotion, du sentimentalisme gratuits et calculés pour tirer une larme à chacun. S'il peut effectivement toucher le public, il peut sinon agresser du moins agacer une autre partie de ce même public. Il peut même susciter un certain malaise en ne filmant que des protagonistes blancs dans leur malheur mais aussi leur volonté de se battre contre ce malheur. Mais où sont les locaux ? Faut-il rappeler que le tsunami s'est produit en Thailande et non en Espagne ou aux Etats Unis, ce qui au vu de certaines images du film, paraît peu évident. Les locaux paraissent juste être des faire valoir, des fatalistes attendant l'aide des occidentaux.Et comme si le contexte n'était déjà assez émouvant et pesant en soi, Bayona a jugé bon de saupoudrer le tout d'une musique sirupeuse à la limite de l'indigeste.

La distribution quant à elle, est à la hauteur de l'événement. Ewan McGregor et Naomi Watts ont non seulement donné de leur personne pour ce tournage mais ils forment un couple vraiment glamour, un couple comme Hollywood les aime et dont The impossible par sa réalisation, son message, son héroïsme rejoint la grande lignée des films hollywoodiens.

  • Film : «The impossible »
  • The Impossible - bande annonce
  • Réalisateur : Juan Antonio Bayona
  • Acteurs :Naomi Watts, Ewan McGregor, Tom Holland (II)
  • Genre : Catastrophe lacrymale
  • Durée : 1H47 mn
  • Sortie en salles :21 novembre 2012
  • Société de distribution : SND
  • Nationalité : hispanique-américaine
  • Tout public

Sur le même sujet