Torpédo : une comédie drôlatiquement belge

Les belges, c'est connu, savent faire des comédies. «Torpédo » n'échappe pas à la règle. Drôle et touchant .

Les histoires de losers sont souvent les plus touchantes, celle de François Damiens/Michel Ressac rentre dans cette catégorie du loser magnifique qui fait rire et attendrit à la fois.

Synopsis :

Michel Ressac, 35 ans et sans situation précise, passe son temps à ne rien réussir… Sa vie va pourtant changer du tout au tout quand un matin un appel téléphonique va lui annoncer qu'il vient de gagner le repas de sa vie avec son idole Eddy Merckx. C'est pour lui l'occasion inespérée de se "rabibocher" avec son père avec qui, à son grand regret, il ne partage plus grand chose mis à part la passion du vélo...

Le film :

Les réalisateurs belges ont une manière bien à eux de décrire les affres de la vie de famille et Matthieu Donck semble suivre cette brillante filière. En effet, comment ne pas se laisser attendrir par le personnage de Michel Ressac alias le terrible François Damiens . Désoeuvré, seul, il est prêt de toucher le Graal et par delà se réconcilier avec son père grâce à une possible mais tellement utopique rencontre à la fois avec leur idole commune, Eddy Merckx .

A partir de ce rêve qu'il veut croire à tout prix réalité, Michel Ressac s'évade sur les routes à bord de son camping-car avec une famille pour le moins reconstituée et surtout une femme de substitution impeccablement interprétée par Audrey Dana . Le road-movie les conduit sur les routes belges et françaises jusqu'aux confins du Finistère, road-movie durant lequel ils rencontreront divers personnages plus saugrenus les uns que les autres. Entre un Vélo de Ghislain Lambert , La Merditude des Choses voire Les Convoyeurs Attendent mais avec un héros moins irascible que Benoît Poelvoorde (lui aussi grand spécialiste des rôles de perdants on ne peut plus touchant et drôle) bien que tout aussi loser, Torpedo et François Damiens réussissent à faire rire.

Certes, cette comédie a un léger goût de déjà vu sur un sujet déjà traité de diverses façons mais « Torpédo » ne loupe pas son coup de pédale et François Damiens y développe une énergie communicative, naïve et émouvante par moment.

Oui, les belges savent faire des comédies et « Torpédo » de Matthieu Donck, dont c'est la première réalisation, ne trahit pas ses aînées.

  • Film : « Torpedo »
  • Réalisateur :Matthieu Donck
  • T orpédo Bande Annonce
  • Acteurs :François Damiens, Cédric Constantin, Audrey Dana
  • Genre : Comédie
  • Durée :1H29 mn
  • Sortie en salles :21 mars 2012
  • Société de distribution : Bac Films
  • Nationalité : franco/belge
  • Tout public

Sur le même sujet