Twilight 4 : Révélation..Mais pas d'un chef d'oeuvre

Heureusement qu'on était prévenu, c'était seulement la première partie parce que pour se distraire devant Révélation, il va falloir attendre.

Et pas sûr que les spectateurs soient aussi nombreux à aller voir la deuxième partie de cette ultime étape de Twilight car au vu de ce triste spectacle, même les ados ont du s'ennuyer ferme devant un film aussi insipide.

Synopsis :

Bella et Edward se marient et font un gosse sans qu' Edward ne porte atteinte à sa bien aimée. A ce niveau là, c'est ça de gagné. Cependant, cette grossesse a de graves conséquences sur l'intégrité physique de Bella qui doit faire un choix cornélien, le tout est de savoir lequel.

Le film :

Dans la vie, il faut savoir parfois faire des sacrifices ne serait-ce que pour avoir un avis sur certaines choses. Mais là, force est de constater que le sacrifice est conséquent. Cent Minutes d'ennui pour une fin somme toute relevant le niveau mais sans surprise car quelque peu déjà vu dans les précédents épisodes. Et avec le même sentiment que les précédents opus, attendre deux heures pour qu'il se passe un petit quelque chose, le même sentiment mais en pire..

En effet, où est l'histoire ? Où est passé le jeu des acteurs ? Ce jeu n'était déjà pas des plus flamboyants dans les Twilight précédents, relevant parfois de la caricature, « je suis un vampire ténébreux » et je suis une « teenager postpubère »( Kristen Stewart ) vivant un amour impossible avec le dit vampire ténébreux alias Robert Pattinson mais ici, le réalisateur Bill Condon (pourtant oscarisé par deux fois pour le meilleur scénario adapté en 1998 Ni Dieux Ni Démons et Rob Marshall en 2003) faillit complètement à diriger ses comédiens avec cohérence.

Pattinson semble totalement hors du coup et traîner sa misère sur le plateau. Kristen Stewart est transparente au sens propre comme au figuré et ne doit l'intérêt qu'on lui porte qu'à sa transformation progressive. Quant aux dialogues, (si, si, il y en a) il vaut mieux ne pas s'y attarder car à part les sempiternelles déclarations de sentiments entre les deux futurs époux, c'est le vide astral. Enfin, parce qui aurait pu aimer, châtie vraiment bien, la réalisation ne dépasse pas le niveau de la bonne facture mais n'apporte rien au cinéma.

La fin, il est vrai, mérite qu'on s'y attarde quelque peu sans que ce ne soit non plus un must du cinéma car plongeant pour lors un peu trop dans le gore contraste avec le reste du long métrage, mais elle sauve au moins le film d'un grotesque pathétique qui aurait même fait soupirer d'ennui les plus fans de la saga.

En résumé, même si vous êtes en volonté de retrouver votre esprit d'adolescent, il doit exister d'autres manières d'y parvenir que de sacrifier deux heures de son temps devant ce qui peut être considéré comme un navet. Ou au moins, allez le voir en V.O

Twilight 4

Réalisateur : Bill Condon

Date de sortie : 16 novembre 2011

Pays : États-Unis

Année de production : 2011

Genre : Fantastique terne

Durée : 117 MIN

Acteurs : Kristen Stewart, Robert Pattinson, Taylor Lautner, Dakota Fanning, Michael Sheen

Distributeurs : SND

Sur le même sujet