Une nuit : Un polar sombre et prenant

Philippe Lefebvre rend avec son dernier long métrage, « Une nuit », une copie très convaincante, la plus convaincante sans doute de sa carrière.

Il existe diverses façons de filmer la capitale française, Paris. Philippe Lefebvre a choisi la nuit et ses débordements, la nuit et ses tronches hors du commun, la nuit parisienne à travers le regard acéré d'un flic que plus rien n'étonne. "Une nuit" tient le haut du pavé.

Synopsis

Paris la nuit. Simon Weiss, commandant à la Brigade Mondaine, entreprend, comme chaque soir, sa tournée des établissements de nuit. Son métier. Une nuit, mais pas comme les autres… Très vite Weiss comprend qu’on veut le piéger. Pris en tenaille entre la police des polices et les voyous, Weiss va se défendre, affronter flics, hommes d’affaires et malfrats...

Le film

C'est La Traversée de Paris mais pas à la sauce Claude Autant-Lara . C'est Midnight in Paris mais pas comme l'a imaginé Woody Allen . Le film « Une nuit » est plus proche des films sombres d'un Michael Mann voire d'un The Chaser avec la frénésie en moins. Il est surtout dans la veine des flics solitaires, désabusés, revenus de tout. Un flic ici incarné par un Roschdy Zem qui n'en finit pas de montrer tout son talent et c'est tant mieux. Il est de ces comédiens qui n'ont jamais eu la gouaille à l'écran et prouve encore ici qu'il n'en a guère besoin. Un regard, un rictus et tout, ou presque, est dit. Il est accompagné dans sa virée nocturne et pour la première fois par une novice ( Sara Forestier de plus en plus convaincante) mais dont il n'a que faire car il ne change pas ses habitudes de boulot. Lors de leur périple à travers la nuit parisienne, ils rencontrent alors des personnages haut en couleur, singuliers et c'est surtout sur ces personnages et l'ambiance que reposent la qualité du film.

L'intrigue de son côté s'épaissit au fur et à mesure que la nuit avance et que le duo rencontre toutes sortes de figures, certaines censées faire partie du monde dit respectable, d'autres des bas fonds selon les codes de la vie diurne mais ici c'est la nuit et tous les codes s'effacent. Basé sur une intrigue somme toute assez simple, « Une nuit » n'en reste pas moins un polar efficace qui fonctionne très bien et qui n'est pas sans rappeler les films policiers des années 70 où on osait mettre des coups de pieds dans certaines fourmilières mal famées.

S'il fallait mettre un bémol à ce long-métrage, c'est la répétition des obstacles et des accrochages que rencontre Roshdy Zem/ Commandant Weiss à chaque fois ou presque qu'il se rend d'un endroit à un autre. Quant à la fin qui réserve un drôle de rebondissement, chacun jugera si elle sert le film ou au contraire, mais dans un cas comme dans l'autre, « Une nuit » est un film à voir, magnifiant Paris à sa façon mais la rendant toute aussi inquiétante.

  • Film « Une nuit»
  • Réalisateur : Philippe Lefebvre (II)
  • Acteurs : Roschdy Zem, Sara Forestier, Samuel Le Bihan
  • Durée : 1H40
  • Genre : Policier noir
  • Sortie en salles : 4 janvier 2012
  • Distributeur : UGC Distribution
  • Nationalité : Française

Sur le même sujet