Young adult : Pour Charlize Theron, sa beauté et son cynisme

Fausse comédie en faux rythme, le film Young adult peut être déroutant. Plus grinçant que drôle, mais avec une Charlize Theron au top à tout point de vue

Vendre ce film comme une comédie est peut être une erreur de marketing. Young adult ne brille pas par son humour. Paradoxalement, il a un goût aigre-doux et pourrait donner un coup de cafard à certains. Mais ce film peut être à voir rien que pour la sublime Charlize Theron .

Synopsis :

Originaire d’une petite ville de province où elle s’ennuyait à mourir, Mavis Gary s’est installée à Minneapolis où elle est devenue auteur de romans pour ados. Mais lorsqu’elle apprend que son ex-petit copain de lycée est devenu papa, elle décide de revenir sur les lieux de son enfance pour le reconquérir. Tandis que Mavis semble sûre d’elle et de son pouvoir de séduction, la situation ne tourne pas à son avantage. Elle noue alors une relation peu banale avec un ancien camarade de lycée, mal dans sa peau, qui, malgré les apparences, lui ressemble plus qu’il n’y paraît...

Le film :

« Young adult » peut désabuser certains par son faux rythme, par la surprise qu'il peut créer lorsque l'on découvre le ton bien plus acerbe, grinçant que voué à de gros éclats de rire. Young adult pourrait aussi déranger d'autres face à l'aveu d'échec d'une vie. En effet, Charlize Theron/Mavis Gary, qui a en première apparence tout pour être heureuse, est une pré-quadragénaire qui en fait est malheureuse. Et pour pallier à ce vide, elle repart à la conquête de son ex, Budy. Echec, et c'est sans doute là que le scénario blesse. Comment peut-on résister à une beauté comme Charlize Theron ? Soit le Budy est aveugle, soit il est beauf... Ceci dit, Mavis peut aussi faire peur car justement trop belle, trop décalée par rapport à la vie simple des habitants de Mercury. Et on n'aimerait pas être à sa place quand elle se prend un bon vieux râteau. Mais vivre sur son passé lorsque celui-ci n'a pas donné ce que l'on espérait, ne peut donner qu'un destin malheureux. Oui, avant d'être acerbe et méchante, la pauvre Mavis est avant tout très seule, malheureuse et en cruelle manque d'affection.. Et Patton Oswalt qui joue sa conscience et sa mémoire, est là pour lui rappeler un certain passé et une certaine réalité.

Au niveau réalisation, on pouvait s'attendre à un rythme sinon échevelé, du moins plus enlevé car Young Adult progresse assez lentement voire mollement par instant. Est ce la volonté du réalisateur Jason Reitman de coller à une certaine réalité, de coller à son héroïne qui pourrait avoir un aspect lymphatique car déprimée ou encore au rythme d'une petite ville des Etats-Unis ? Car à Mercury, rien ne semble aller vraiment vite... Ou peut être bien les trois.

En tous les cas, la morale de cette histoire, s'il y en a une, c'est qu'il ne suffit pas d'être une super beauté pour être heureuse et surtout d'arrêter d'être nostalgique d'un passé révolu.

« Young adult » n'est pas la comédie de l'année, si ce qualificatif vaut pour ce film. Par contre, il est peut être à voir pour ce ton grinçant et parfois déroutant mais aussi pour Charlize Théron qui réalise une prestation très convaincante.

  • Film : « Young adult »
  • Young Adult Bande Annonce
  • Réalisateur :Jason Reitman
  • Acteurs :Charlize Theron, Patton Oswalt, Patrick Wilson
  • Genre : comédie ou drame psychologique ?
  • Durée:1h33 mn
  • Sortie en salles :28 mars 2012
  • Société de distribution :
  • Nationalité :Américaine
  • Tout public

Sur le même sujet