(500) jours ensemble

Une comédie romantique un peu originale qui présente l'histoire d'un couple de sa rencontre à sa séparation. Mélancolie et romantisme au rendez-vous.
  • Date de sortie cinéma : 30 septembre 2009
  • Réalisé par Marc Webb
  • Avec Joseph Gordon-Levitt, Zooey Deschanel, Clark Gregg, Chloe Moretz, Geoffrey Arend, Minka Kelly, Rachel Boston, Matthew Gray Gubler
  • Titre original : (500) Days of Summer
  • Long-métrage américain.
  • Genre : Comédie, Drame, Romance
  • Durée : 1h36 min.
  • Année de production : 2007
  • Distributeur : Twentieth Century Fox France

Synopsis

Tom croit encore en un amour qui transfigure, un amour à la destinée cosmique, un coup de foudre unique. Ce qui n'est pas du tout le cas de Summer. Cela n'empêche pourtant pas Tom de partir à sa conquête, armé de toute sa force et de tout son courage, tel un Don Quichotte des temps modernes. La foudre tombe le premier jour, quand Tom rencontre Summer la nouvelle secrétaire de son patron, une belle jeune fille enjouée.

Au 31ème jour, les choses avancent, lentement. Le 32ème jour, Tom est irrémédiablement conquis, pris dans le tourbillon étourdissant d'une vie avec Summer. 185 jours après leur rencontre, la situation est de plus en plus incertaine – mais pas sans espoir. Alors que l'histoire fait des allers-retours au sein de la relation parfois heureuse, mais souvent tumultueuse de Tom et Summer, le récit couvre tout le spectre de la relation amoureuse, du premier coup de cœur aux rendez-vous, du sexe à la séparation, à la récrimination et à la rédemption et décrit toutes les raisons qui nous poussent à nous battre aussi ardemment pour arriver à trouver un sens à l'amour... Et, avec un peu de chance, à en faire une réalité.

Un romantisme non idyllique.

Ce film aurait pu être une comédie romantique comme les autres, mais c'était sans compter sur l'envie du réalisateur d'essayer de renouveler le genre. Essayer parce qu'on n'arrive pas à totalement renoncer à quelques clichés inhérents au genre. Cependant, à l'aide d'une chronologie bouleversée et un scénario plus cohérent sur les rapports entre deux personnes de sexe opposé, le film dresse un panorama juste et réaliste d'une aventure dans laquelle chacun pourra reconnaître son parcours personnel.

Star Is born

Zooey Deschanel crève l'écran comme pratiquement à chaque fois qu'on la croise dans un bon film. On la croise notamment dans " Presque Célèbre " et dans " Yes Man ". Son petit côté excentrique charmant (dans " Yes Man " il est plus marqué encore) est plutôt adapté au rôle. Difficile d'en dire autant de son homologue masculin Joseph Gordon-Levitt qui sous ses airs de beau naïf peine à briller a ses côtés. On le retrouvera aussi dans " Inception " bien plus à l'aise dans un rôle d'homme d'action et de sang froid. Malgré ça le couple fonctionne parfaitement et on se laisse porter par cette aventure humaine au message simple, loin des défilés de mode d'un " Sex in the city " ou des clichés assumés de " La Proposition " (deux comédies romantiques sorties la même année).

Voilà un film qui pourrait bien réconcilier ceux qui sont quelque peu réfractaires à la comédie romantique et qui recherche un film léger mais qui ne nous vend pas du rêve, mais décrit aussi la réalité des histoires d'amour qui ne se finissent pas toujours bien.

3/5

Liens Utiles :

Bande Annonce VO

Site Officiel

Sur le même sujet