Alter Bridge - ABIII

Troisième album, un cap important à franchir pour un groupe. Alter Bridge s'en sort avec les honneurs en signant un très bon album.

Alter Bridge confirme donc ses efforts pour se faire connaître un peu partout dans le monde et ce malgré une reformation de Creed qui aurait pu sonner la fin du groupe (pour rappel 3 membres sur 4 d'Alter Bridge font parti de Creed). Le danger était encore plus grand alors que Myles Kennedy partait en tournée avec Slash qui aurait très bien pu lui demander une participation plus importante et exiger de laisser tomber Alter Bridge. Malgré tout le groupe tient plus que bon en sortant un album maitrisé comme à son habitude. Mieux encore, toute cette actualité autour du groupe attire les projecteurs sur lui !

Premier palier

Sortir un troisième album c'est un cap difficile. Il s'agit souvent du disque qui marque la fin d'un groupe ou son passage dans les plus hautes sphères. Quitte ou double en gros. Pourquoi est-ce ainsi ? La plupart des groupes sortent un premier album en sélectionnant un certain nombre de compositions en surplus. L'écriture d'un premier album est toujours plus étalé dans le temps, personne ne vous attend, aucune pression particulière etc. Du coup, on a tendance à surproduire. Si on a vraiment été zélé, à l'enregistrement du premier album on a de quoi en faire un second tout de suite. En revanche rare son les groupes à en avoir assez pour en faire 3. Ce qui veut dire que le troisième album marque souvent le coup en montrant ce que le groupe est capable de sortir aujourd'hui, en peu de temps et avec sur les épaules la pression du succès des deux albums précédents. Et nous ne parlerons pas de la fatigue des tournées promotionnelles qui transforment un agenda en guerre mondiale anti-composition.

Continuité

Lorsqu'il faut se lancer dans la composition d'un troisième album il y a deux solutions possibles. Soit on choisit ce moment pour évoluer au risque de perdre les fans de la première heure, soit on préfère rester fidèle à ce qu'on sait faire. C'est cette solution sécuritaire qu'Alter Bridge a choisi. ABIII ne sera pas le disque de la rupture avec les vieux fans s'il en est. La démarche, à première ouïe peut paraître un peu décevante pour qui aime un peu de changement, mais il est difficile d'en vouloir longtemps au groupe tant leur musique s'avère plaisante et efficace.

Temps d’accoutumance

L’adhésion n'est pourtant pas immédiate contrairement aux deux autres. Il y a certes deux premiers titres imparables Isolation et Slip To The Void qui assurent la continuité avec les deux albums précédents. Mais il faudra un peu plus de temps pour apprécier le reste. Peut être parce que le groupe ne propose que des changements mineurs et que certaines ballades sont à première vu un peu trop classiques. Mais après quelques écoutes, on s'accroche à la richesse des arrangements, ces petits détails qui font la différence entre les albums qu'on aime qu'un temps et ceux qu'on prend plaisir à écouter des années. AB III fait parti de cette seconde catégorie.

Le côté sombre

AB III est également un disque plus noir, moins sautillant que les précédents opus d'Alter Bridge. Le son reste un peu prêt le même que celui qu'on trouve dans Blackbird, mais les tempos, les paroles ou même les ambiances se font un peu plus lourdes. Les ballades sont plus mélancoliques que jamais, elles pourront agacer les réfractaires de ce genre d'exercice. Mais même si elles sont trop nombreuses pour ceux qui sont habitués à des disques qui vont à fond du début à la fin, elles sont des pauses intéressantes et salutaire pour donner du relief à l'album dans son ensemble.

III.5

Fort de ce succès montant, le groupe sort une special edition de cet album. Appelé III.5, il propose trois titres bonus issus des éditions Japonaise pour Never Born To Follow et US pour Zero et Home . Voilà de quoi ajouter encore quelques minutes de bonheur à un disque déjà bien fourni avec ses 14 titres. Un DVD présentant un documentaire complète l'album et tant pis pour ceux qui ont déjà acheté le CD...

4.5/5

Liens Utiles :

Site Officiel

Chronique de Black Bird

Chronique de One Day Remains

Live Report Zenith 2011

Clip d'Isolation

Sur le même sujet