Alter Bridge & Black Stone Cherry - Zenith 2011

Une co-tête d'affiche de deux poulains de chez Roadrunner pour une soirée de gros rock mélodique et groovy. Une belle réussite à reproduire d'urgence !

Une heure avant l'ouverture des portes il y a peu de monde comparé à la contenance d'une salle comme le Zénith de Paris. Première inquiétude, Alter Bridge et Black Stone Cherry seront-ils capable de le remplir. Il devient évident qu'il s'agira d'un petit Zénith (la salle amputée de la moitié de sa contenance par de grands rideaux), mais malgré ça nous étions inquiets. Finalement il y aura du monde et si on ne peut parler de salle comble on n'en est pas loin. Les gens seront arrivés au compte goûte et beaucoup ont acheté leur place le soir même.

Black Stone Cherry

Plus qu'une première partie, c'est presque une co-tête d'affiche que représente le groupe sudiste. Ils auront joué une heure devant un public qui semblait les découvrir pour la plupart. L'accueil fut d'abord timide au démarrage, mais le groupe aura su conquérir ce public parisien pourtant difficile. Pour arriver à ce résultat BSC aura mis en avant tout ses atouts. Une set list présentant ces trois albums sans forcément mettre l'accent sur un en particulier, des morceaux très rentre dedans et efficaces pour galvaniser et quelques ballades pour l'émotion. Mais plus que la musique, c'est l'attitude du groupe qui aura fait la différence. Le chanteur s'adresse au public et sait aller le chercher entre deux titres et les musiciens se bougent comme des diables. Entre le batteur d'une étonnante technicité pour ce genre musical à la chevelure de lion qu'il balance comme un muppet derrière sa batterie et le bassiste et le guitariste qui arpentent la scène, grimpent sur les retours et prennent des poses bien typiques du rock n roll, on a là un groupe clairement à l'aise et qui n'a peur de rien. Compte tenu de la qualité de leur son, cerise sur le gâteau, c'est une énorme claque dans le baigneur que nous mettra Black Stone Cherry. Voilà un groupe qui prend tout son sens en live !

Setlist

  • Change
  • Shooting Star
  • Blind Man
  • In My Blood
  • Rain Wizard
  • Backwoods Gold
  • Peace Is Free
  • White Thrash Millionaire
  • Killing Floor
  • Maybe Someday
  • Blame It On The Boom Boom
  • Lonely Train

Alter Bridge

Après avoir rempli la Maroquinerie en très peu de temps, le groupe avait besoin de repasser par la France pour contenter tous les déçus qui n'avaient pas pu avoir de place. Alter Bridge va soutenir la sortie de son troisième album en faisant la part belle à ce dernier dans sa setlist. Les deux premiers albums ne sont pas oubliés pour autant avec des incontournables comme Metalingus ou Open Your Eyes, Blackbird et Come To Life . Myles Kennedy est en voix, très en avant dans le mix il balance sa puissance vocale avec une facilité décourageante. Il en va de même avec l'aisance déconcertante de Mark Tremonti qui envoie ses solos avec son air de penser à autre chose. Le public est debout, les têtes s'agitent, le contrat est rempli.

Le groupe souffrira pourtant d'un son assez fouillis, la guitare de Myles souvent trop forte masquant jusqu'à la batterie, la voix un poil trop en avant gâchent un peu le plaisir de ce concert. Il est temps de changer d'ingénieur du son les gars... Passer derrière Black Stone Cherry très mobile sur scène met en exergue le manque d'action d'Alter Bridge sur scène. Le groupe est assez statique et choisi plus souvent de laisser un gros larsen combler les vides entre deux titres qu'une prise de parole de Myles. On se rend compte qu'il s'agit d'un groupe au caractère plus réservé.

Le rappel démarre sur un moment intimiste avec Wonderful Life interprété par Myles en solo acoustique. Là encore, aucun défaut technique, la voix est sure, l'accompagnement sans défaut, on croirait entendre un disque tellement c'est parfait. Ils sont rares les artistes à pouvoir prétendre produire un live d'une telle qualité.

Au final cette soirée aura remplie toutes ses promesses. Du groove, de la puissance, de la mélodie et une bonne suée. Vivement Black Stone Cherry en tête d'affiche et Alter Bridge dans un grand Zénith complet avec un nouvel ingé son.

Setlist

  • Slip To The Void
  • White Knucks
  • Before Tomorrow Comes
  • I Know It Hurts
  • All Hope Is Gone
  • Metalingus
  • Ghost Of Days Gone By
  • Broken Wings
  • Come To Life
  • Blackbird
  • Ties That Bind
  • Open Your Eyes
  • Find The Real

  • Wonderful Life
  • Duel de guitare entre Myles et Tremonti
  • Rise Today
  • Isolation

Liens utiles :

Vidéo Live de Wonderful Life

Alter Bridge

Chronique de AB III

Chronique de Blackbird

Chronique de One Day Remains

Black Stone Cherry

Chronique de Between The Devil & The Deep Blue Sea

Chronique de Folklore & Superstition

Chronique de Black Stone Cherry

Sur le même sujet