Diablo 3 - Le Chasseur de Démon

Classe de combattant(e)s spécialisée dans le combat à distance, on retrouve tous les traits de caractère de l'Amazone des deux premiers jeux.
13

Genèse du personnage

La chasseuse de démon remplace avantagement l'amazone issue des deux premiers jeux Diablo. Dans Diablo III, chaque personnage possède une petite histoire. Celle des chasseurs de démon explique la haine qu'ils leur vouent à cause de l'assassinat de leur famille par l'engeance du mal. Simple, sans fioriture, rien d'original, mais efficace. Le scénario, on l'aura bien compris, n'a pas besoin d'être des plus original pour que le jeu reste passionnant. C'est donc attiré par l'idée de partir en chasse que le chasseur débarque à Tristram. En gros on est là pour bâcher du démon à tour de bras par pur esprit de vengeance.

Spécialité et l'imitation

Le chasseur de démon se fait fort, à l'instar de l'amazone, d'éviter de trop s'approcher des cibles visées. C'est donc principalement en combattant à distance qu'on jouera ce personnage, même si les plus joueurs d'entre nous passeront outre les handicapes du personnage pour se ruer au corps à corps. Afin de garder ses distances, le chasseur utilise des armes à deux mains comme l'arc qu'on pourra compléter avec un carquois qui donnera des bonus ou en utilisant des arbalètes qu'on pourra doubler afin d'être encore plus rapide et efficace. Graphiquement, avoir une arbalète dans chaque main ça fait toujours très classe, un peu à la manière d'un cowboy, mais l'arc sera peut être plus proche de l'idée qu'on a gardé de l'amazone qu'on aimait tant dans Diablo II.

La compétence reine pour le chasseur de démon c'est la Dextérité. C'est elle qui détermine sa puissance d'attaque et sa capacité à esquiver. On comprendra donc pourquoi jouer un chasseur sous entendra tout faire pour se faire toucher le moins possible, car la Force qui boostera l'armure et l'Intelligence qui boostera les résistances évolueront moins rapidement que la Dextérité. Car dans Diablo 3 ce n'est pas le joueur qui distribue les points gagnés, le jeu s'en charge pour vous. Adieu la liberté de choix, mais le jeu devient un peu moins prise de tête pour les novices. Pour booster la Force et l'intelligence il restera l'équipement.

On retiendra donc que les attaques à distance du chasseur de démon sont très puissantes, et que la défense et la résistance ne sont pas son fort, ce qui l'empêche d'aller au contact.

Capacité spéciale

Comme décrit sur le test précédemment écrit , les capacités spéciales des personnages ne sont plus gérées de la même façon que par le passé. Les choix ne sont pas définitifs et à tout moment il est possible de revenir en arrière. Il faudra néanmoins débloquer les aptitudes en montant le personnage de level en level.

Au menu des attributs liés à l'attaque de base, on retrouve des flèches à tête chercheuses, des bolas (sorte de fronde), des grenades ou un lancé de couteau. On pourra trouver curieux de posséder deux arbalètes et envoyer des grenades ou des bolas qui gardent les boosts de l'équipement, mais ainsi en va-t-il dans le petit monde de Diablo 3.

L'arme secondaire fait appel à d'autres aptitudes qui puisent dans les réserves Haine/Discipline. Le chasseur de démon est le seul personnage du jeu à avoir deux réserves différentes pour enchanter ses armes. La haine sera plutôt spécialisé dans l'attaque et la discipline dans la défense. On pourra ainsi poser des pièges pour ralentir ou tuer nos ennemis en fuyant, tirer des projectiles divers et variés tels que des Shurikens faites d'énergie ou des flèches explosives.

Comme dans Diablo II, on a aussi la possibilité d'invoquer un compagnon qui changera de puissance et d'apparence en fonction du niveau du joueur.

Le choix de l'acolyte

Très rapidement nous allons rencontrer des personnages non joueur (pnj) dirigés par l'ordinateur qui pourront ou non vous accompagner. Au choix un templier (sorte de barbare un peu débile mais qui tape fort et qui soigne), un brigand (aide à distance) et une enchanteresse (au game play proche de la sorcière). Le choix le plus évident pour un chasseur de démon c'est le templier. Il ralentira les monstres en les attirant au corps à corps pendant que vous n'aurez plus qu'à les tirer comme des lapins. En fonction de sa force il sera capable de les affaiblir grandement afin de réduire leur capacité de vous atteindre. Ses capacités spéciale aideront à la guérison en cas de bobo non prévu. C'est le compagnon idéal. Choisir le brigant revient à avoir un doublon de personnage et un manque d'efficacité. il faudra stuffer le brigand pour qu'il tape aussi fort que vous pour le rendre utile. L'enchanteresse peut être utile à condition qu'elle utilise ses aptitudes de corps à corps, ce qui n'est pas garantie.

In game

Le chasseur de démon réclame une manière de jouer tout en finesse. Il ne s'agit pas de foncer dans le tas en comptant sur ses points d'armure, mais de faire mouche sans jamais se faire attraper. Pour cela il faudra se montrer très mobile, ne pas avoir peur de fuir lorsque nécessaire et tout faire pour tuer vite. Car la meilleure défense pour ce personnage c'est la rapidité. Pour ça, l'équipement qui boost la Dextérité ou donne des bonus d'attaque est fortement conseillé. En revanche on ne cherchera pas trop à s'occuper des points de Force. Si possible on se prévoira tout de même de quoi rester à niveau pour l'Intelligence afin de se construire une résistance aux éléments. Car dans Diablo, les monstres aussi peuvent attaquer à distance et s'il s'agit d'une bombe, d'une boule de feu ou d'un éclair, le chasseur pourrait trouver son personnage bien difficile à jouer s'il ne fait pas attention à son niveau de résistance aux éléments.

Un bon chasseur de démon, c'est celui qui ne se fait pas toucher.

Au final c'est un personnage très amusant à jouer et contre toute attente, d'une très grande efficacité. Un bon joueur est capable de finir le mode normal sans jamais tomber.

Bande annonce du chasseur de démon

P our aller plus loin :

- Le Test du Jeu

- Le Moine

Sur le même sujet