District 9

Les E.T. viennent-ils en paix ? Et s'ils étaient des naufragés seraient-il les bienvenus ? Ce film pointe les travers de notre société sous couvert de SF.
  • Date de sortie : 16 Septembre 2009
  • Réalisé par Neill Blomkamp
  • Avec Sharlto Copley, David James (II), Jason Cope, William Allen Young,
  • Film néo-zélandais, américain.
  • Genre : Science fiction
  • Durée : 1h 50min.
  • Année de production : 2009
  • Distribué par Metropolitan FilmExport

Synopsis

Il y a vingt-huit ans, des extraterrestres entrèrent en contact avec la Terre...Ces visiteurs d'au-delà des étoiles étaient des réfugiés et furent installés dans le District 9, en Afrique du Sud, pendant que les nations du monde se querellaient pour savoir quoi en faire...Depuis, la gestion de la situation a été transférée au MNU (Multi-National United), une société privée qui n'a pas grand-chose à faire du sort de ces créatures, mais qui fera d'énormes bénéfices si elle arrive à faire fonctionner leur extraordinaire armement. Jusqu'à présent, toutes les tentatives ont échoué : pour que les armes marchent, il faut de l'ADN extraterrestre. La tension entre extraterrestres et humains atteint son maximum lorsque le MNU commence à évacuer les non-humains du District 9 vers un nouveau camp, en envoyant des agents de terrain s'occuper de leur transfert. L'un de ces agents, Wikus van der Merwe, contracte un virus extraterrestre qui se met à modifier son ADN. Wikus est à présent l'homme le plus recherché de la planète, celui qui vaut plus qu'une fortune : il est la clé qui permettra de percer le secret de la technologie alien.Repoussé, isolé, sans aide ni amis, il ne lui reste qu'un seul endroit où se cacher : le District 9...

Critique

A la vision de la bande annonce, on pourrait croire qu'on a sous nos yeux un film de science fiction de plus. Le genre couillu à l'action omniprésente ou le genre intellectuel et philosophique. Et bien non, on n'y est pas du tout. Ce film se sert de la SF pour construire une satyre sociale de notre société. On extrapole l'étranger en lui donnant une apparence extra terrestre et on imagine le traitement fait à certains réfugiés qui dérangent à cette échelle. Il est vrai que dans les films on envisage toujours l'extraterrestre comme un envahisseur belliqueux ou un peuple pacifique venu aider l'être humain à s'améliorer. Pour la première fois, le fantasme explose et expose un autre tableau, moins idyllique, plus réel et sinistre.

Le résultat est riche d'enseignement sur la nature humaine. Car c'est un film choquant. Pas forcément à cause de la violence de certaines scènes, mais parce qu'elle place sous nos yeux un miroir dans lequel on a du mal à se regarder. Entre les trafiquants pauvres qui exploitent une addiction des E.T. pour la bouffe pour chat pour asservir leur population comme le ferait un gang de rue en dealant de la dope et la société des costards cravates qui parquent les réfugiés comme des bêtes tout en souhaitant exploiter ce qu'ils possèdent sans en payer le prix, on retrouve maintes situations malheureusement bien réelles. Certains penseront à l'époque des colonies et de l'apartheid (ce n'est pas pour rien que l'action se déroule en Afrique du Sud), d'autres aux sans abris ou aux bidons villes d'Amérique du Sud.

Entre documentaire et fiction

D'un point de vu purement cinématographique on frôle le chef d'œuvre. Allé, on y est même carrément. Le parti pris de tourner façon docu-fiction certaines parties du film était un pari osé qu'il aurait été facile de rater. Mais le réalisateur s'en sort plutôt bien en mariant les différents niveaux de narration pour que tout passe sans déranger. L'action sert le scénario et non l'inverse, le personnage principal n'est pas un héros, loin de là même, mais on s'attache à lui par la force des choses. Et c'est là tout le génie de ce film, arriver à montrer que nous aidons les autres que lorsque nous sommes nous même dans la même merde qu'eux. Le cynisme poussé à son paroxysme. Les scènes d'actions arrivent plutôt en fin de film, le rythme s'accélère d'un coup pour une sorte d'apothéose jouissive.

Tout le monde peut se retrouver dans ce film, même ceux qui n'aiment pas la science fiction. C'est le genre de long métrage qu'on ne doit pas rater ! D'autant plus qu'une suite est en préparation.

5/5

Liens Utiles :

Bande Annonce

Site Officiel

Sur le même sujet