Le PDG Rive Gauche

Un restaurant tex-mex au cœur de Paris avec la promesse de pouvoir manger des hamburgers parisiens aussi bons que ceux de nos voisins des Etats-Unis.

Pour déguster un hamburger, il n'y a pas si longtemps nous n'avions que la restauration rapide. Encore aujourd'hui, certaines personnes n'ont pas l'idée d'aller en manger ailleurs. Pourtant il existe quelques bonnes références en la matière dans notre capitale. Le PDG en est une.

Il existe deux restaurants portant le même nom. L'un est sur la rive gauche, dans le XVIIIe, et le second sur la rive droite, au cœur du quartier latin.

Quartier Latin

Le restaurant du quartier latin se situe dans la rue du Dragon. Il est à deux pas du boulevard St Germain. On peut y accéder en voiture, mais c'est de loin la plus pénible des façons de s'y rendre. D'autant plus que le métro Odéon est à deux pas. En prenant les transports en commun, vous vous éviterez un parking coûteux ou une contravention, sans parler du temps perdu à tourner pour trouver une place. Vous rendrez aussi un petit service à la planète.

La devanture du restaurant ne fait pas dans le clinquant. Elle reste discrète et colle parfaitement au quartier, avec du bois et quelques néons. Il sera d'ailleurs très agréable de faire une petite ballade digestive après le repas pour profiter du lieu.

Accueil

L'accueil est un peu rustre et expéditif. Si on espère une attention particulière, ce n'est clairement pas dans ce restaurant qu'il faut se rendre. En revanche, cela n'a pas que des inconvénients. En effet l'avantage, c'est qu'on n'attend pas trois heures pour voir arriver son plat. Le service est quasiment aussi rapide que dans un fast food. A tel point qu'on peut tout à fait envisager de manger là le midi lorsqu'on a une pause courte pour déjeuner. Mais du coup, on n'a pas trop le temps de s'installer dans la soirée. Chacun décidera si ça lui plaît ou non. Les serveurs restent quoi qu'il arrive courtois, mais ne cherchez pas les sourires et les petites attentions.

Un très bon point, le Ketchup est déjà sur la table. Cela peut paraître idiot comme critère, mais si un jour vous vous rendez dans un Buffalo Bill ou un Hippopotamus, pour obtenir ce condiment, c'est le parcours du combattant. Il faut le réclamer plusieurs fois et parfois même se lever pour aller le chercher soi-même.

L'ambiance

Le décor est plutôt réussi. Il faut aimer l'orange, mais il paraît que c'est très bon pour digérer. Aux murs, des affiches de films. Pas de genre particulier: on trouve de tout d'Indiana Jones aux vieux classiques en passant par Hitchcock.

La clientèle est plutôt jeune et aisée, ça parle fort. L'endroit baigne dans un éclairage franc. Ambiance tex-mex sans surprise quoi. Le restaurant est plein, on est samedi soir. Mieux vaut réserver si vous ne voulez pas attendre.

Dans l'assiette

La carte propose principalement des burgers, mais on trouve aussi des salades tex-mex. Le restaurant pense aux végétariens, même si le choix reste très limité en la matière.

Les assiettes sont copieuses. Avant de commander un Jumbo (double viande, double buns, double bacon) assurez-vous d'avoir vraiment faim, surtout si vous avez un dessert juste derrière. La viande est cuite exactement comme on la demande, le pain fond presque dans la bouche, le bacon est en quantité. Bref, on voit la différence entre un vrai restaurant et un fast food.

Malheureusement, on sent la différence aussi au niveau des prix qui sont en conséquence (entre 15 et 21 € le burger). Comptez au moins 60 € pour deux personnes, boissons comprises. En comparaison, pour un menu à peu prêt équivalent au Annette's Diner (au Disney Village) il faut compter la même somme.

Les boissons

Outre l'éternel soda qui accompagne la plupart des plats dans ce genre de restaurant, la carte propose un petit vin rouge chilien qui n'est pas mémorable. Il pique la langue, est peu chargé en goût et ne reste pas en bouche assez longtemps pour en profiter. Mieux vaut rester sur le soda plutôt que de tenter la piquette.

Bien qu'un peu cher, le PDG du Quartier latin rassemble toutes les qualités nécessaires pour ce genre de restauration. De la bonne viande, un cadre détendu et plutôt agréable même si le service reste quelque peu impersonnel et une rapidité salutaire le midi mais qui pourra être prise pour de l'expéditif le soir. Reste à tester la version rive droite pour voir si on ne peut pas avoir le meilleur des deux mondes...

Sur le même sujet