Le Syndrome du Titanic

Documentaire éclipsé par "Home" de YAB, il n'en reste pas moins une vision juste et dramatique de notre société.
12
  • Date de sortie : 07 Octobre 2009
  • Réalisé par Nicolas Hulot, Jean-Albert Lièvre
  • Avec Nicolas Hulot
  • Film français.
  • Genre : Documentaire
  • Durée : 1h 33min.
  • Année de production : 2007
  • Distribué par Mars Distribution

Synopsis

" Ce film est davantage un appel à la raison et un acte politique qu'un documentaire sur la crise écologique. D'ailleurs, la "belle nature sauvage" est la grande absente..." (Nicolas Hulot)

Peu d'espoir

" Vous qui allez visionner ce documentaire, perdez tout espoir ". C'est un peu l'impression que laisse ce film une fois qu'on l'a vu si on est un peu pessimiste sur la nature humaine. Et le but de Nicolas Hulot et de Jean-Albert Lièvre n'est pas de nous présenter les choses de manière belle et romantique pour ne pas nous effrayer. Leur but c'est de nous montrer les choses telles qu'elles sont. Nous sommes sans cesse abreuvés d'informations à toutes les heures du jour et de la nuit, mais ce film va nous montrer des choses qu'on ne verra jamais au journal de 20h ! Du moins pas sous cet angle.

Direct du gauche

Nicolas commence par nous présenter les choses, crument, sans ciel bleu, sans poésie. Notre manière de surconsommer des choses dont nous n'avons pas besoin, d'être esclave du progrès sensé nous libérer. Dans cette présentation, les images vont d'un extrême à l'autre. On a beau se rassurer en ce disant qu'on en est pas à ce point, on ne peut empêcher le malaise de s'installer. Car dans ces extrêmes, nous nous reconnaissons quand même un peu. C'est juste moins assumé chez nous, plus discret. Mais dans le fond on est tous pareil.

Solution ?

Ensuite Hulot nous explique ce qu'on peut faire. Le constat est simple, ça ne va pas être facile, mais tout est possible si on y croit. Pour lui il faut changer de modèle social et flirter avec l'utopie d'un monde où les riches donneraient aux pauvres pour rééquilibrer le tout. Il faut croire beaucoup assez en l'homme pour espérer une remise en cause de son mode de vie capitaliste. D'ailleurs, nous-même on ne sait pas si on serait capable de renoncer à certaines choses qui nous paraissent si importantes pour changer le monde.

Un message brutal

Vous l'aurez compris on ne sort pas de ce film très optimiste. Contrairement à " Home " auquel ce film sera inévitablement comparé puisque sorti la même année dans les salles, il n'y a pas de petit message optimiste à la fin, juste un constat et une direction pour trouver des solutions. Les deux documentaires se complètent plutôt bien, car ils présentent les choses sous deux jours différents. Le premier " Home "va montrer ce qu'il reste de beau sur terre en faisant des intrusions vers quelques dérives. Le Syndrome du Titanic lui fait exactement l'inverse. Il montre l'horreur de notre monde, ses débordements, son ridicule et parfois il passe par une belle image pour nous expliquer d'où nous venons.

ça fera 72 €

Le Syndrome du Titanic fait mal, un peu comme lorsqu'on va faire une thérapie chez un psy qui nous remue la merde. Au début ça n'a rien d'agréable, il arrive même qu'on lui en veuille. Mais si on tient le coup, on a peut être une petite chance de s'améliorer.

Ce documentaire est à voir si ces questions vous paraissent importantes, mais comment pourrait-il en être autrement puisque nous serons tôt ou tard, tous concernés...

3/5

Liens utiles :

Bande Annonce

Interview de Nicolas Hulot

Interview de Jean-Albert Lièvre

Site Officiel

Sur le même sujet