Numéro 9

Avec ce conte fantastique, Acker nous propose un monde futuriste et apocalyptique où se mêlent magie et technologie et le tout sans chansons mielleuses.
12
  • Date de sortie : 19 Août 2009
  • Réalisé par Shane Acker
  • Avec Elijah Wood, Jennifer Connelly, Crispin Glover
  • Film américain.
  • Genre : Animation, Science fiction, Fantastique, Aventure
  • Durée : 1h 20min.
  • Année de production : 2008
  • Titre original : 9
  • Distribué par SND

Synopsis

Dans un futur proche, la Terre a été ravagée par une grande guerre entre les hommes et les puissantes machines qu'ils avaient crées. Sachant l'humanité condamnée, un scientifique créé 9 petites créatures, fragiles et sans défense à partir d'objets divers ramassés dans les décombres. Incapables de s'opposer aux machines, ils ont formé une petite communauté survivant au jour le jour dans les décombres. Mais le dernier né de cette famille, le Numéro 9 a une mission. Il détient en lui la clé de leur survie et devra convaincre ses camarades de quitter leur refuge de fortune pour s'aventurer au cœur du royaume des machines. Ce qu'ils vont découvrir en chemin représente peut-être le dernier espoir de l'Humanité.

Shane Acker

Shane Acker ne sort pas de nul part. En effet il a travaillé sur " Le Seigneur des Anneaux " de Peter Jackson, on peut alors comprendre son goût pour les histoires fantastique et son imagination fertile. Car c'est un film d'animation bourré de bonnes idées que nous propose ce réalisateur, loin des clichés du genre, le monde post apocalyptique où se déroule l'action n'a rien à voir avec celui des " Mad Max" . On pourra certes y voir des influences empruntées à Isaac Asimov ou à la trilogie des " Matrix ", mais il aura su s'en démarquer assez pour que ça ne saute pas à l'œil, du moins au niveau graphique.

Tim Burton

On ne s'étonne pas non plus de voir Tim Burton produire ce film, l'univers lui ressemble assez avec cette noirceur poétique qu'il affectionne tout particulièrement. Ce long métrage s'adresse avant tout aux adultes et il faudra bien réfléchir avant d'y aller avec nos petites têtes blondes. Loin des standards Disney, nous n'y trouverons pas d'éléments comiques ou de parades chantées et dansées. La violence de l'action peut choquer les plus petits sans pour autant les traumatiser. Et c'est plutôt salutaire de voir les films d'animations se diversifier et ne surtout pas s'enfermer dans la recette habituelle qui consiste à ratisser le plus large possible afin de remplir coûte que coûte les salles. Après tout, pourquoi l'animation ne serait réservé qu'au comique ? On peut très bien envisager de lui donner de quoi explorer tous les genres cinématographiques.

Scénario simple et efficace

Et même si l'histoire aurait pu pousser un peu plus loin le concept en compliquant dans le détail une trame simple, on saluera la démarche du réalisateur qui, sans tomber dans l'extrême violence, propose un film moins édulcoré s'adressant à un public mature qui a tout autant besoin d'évasion et de rêve. On ne pourra certes pas regarder Numéro 9 avec les plus petits de la famille, mais les jeunes enfants et les ados seront ravis par le spectacle animé que nous offrent l'équipe Acker/Burton.

4/5

Lien utile :

Bande Annonce VO

Sur le même sujet