Paranormal Activity

FPF (First Person Film). Une manière de filmer l'action initié par Le Project Blair Witch ici réutilisé pour faire peur. Effet garantie.
  • Réalisé par Oren Peli
  • Avec Katie Featherston, Micah Sloat, Amber Armstrong
  • Long-métrage américain.
  • Genre : Epouvante-horreur, Fantastique
  • Durée : 1h26 min
  • Année de production : 2009
  • Distributeur : Wild Bunch Distribution

Synopsis

Un jeune couple suspecte leur maison d'être hantée par un esprit démoniaque. Ils décident alors de mettre en place une surveillance vidéo durant leur sommeil afin d'enregistrer les évènements nocturnes dont ils sont les victimes. Les images récupérées de septembre à octobre 2006 ont été montées en un film de 86 minutes, "Paranormal Activity".

Une idée simple

Hollywood n'est pas le dernier pour nous proposer des films faussement compliqué pour noyer le poisson d'un scénariste en mal d'inspiration. Paranormal Activity propose l'exact contraire de cette démarche. Le film prône la simplicité autant dans l'idée de base que dans sa mise en œuvre technique. Nous sommes en présence d'un film à la manière du " Project Blairwitch " ou autre " Cloverfield ". Le film repose essentiellement sur une manière de filmer à la première personne ce qui arrive aux protagonistes. L'intérêt est de rendre l'intrigue très réaliste, comme s'il s'agissait d'un documentaire, efficacité garantie dès qu'il s'agit de se faire peur !! Inconvénient, il ne faut s'attendre à des images de toutes beautés, le rendu se veut faussement amateur. L'un ne va pas sans l'autre. Certaines personnes supportent assez mal les images qui bougent de manière un peu trop rapide, mais comme il ne s'agit pas d'un film d'action tout va bien.

A la première personne

Niveau scénario on est proche de l'absence totale, on plante le décor avec quelques passe-passes et le tour est joué. Pas de doute, on est tous là pour la même chose, se faire peur. De ce côté ça fonctionne plutôt bien. En effet on a droit à ce côté réaliste et immersif dans l'action avec ces images faussement amateurs et même si l'effet de surprise est un peu gâché parce qu'on s'attend un peu prêt à tout ce qui va se passer, on ne peut s'empêcher d'avoir un petit frisson lorsque ça arrive. Classiquement on assiste à une succession d'actes surnaturelles formant une progression du petit déplacement de porte au tremblement de terre en passant par les bruits étranges que produit l'entité. On se doute que ça va mal finir, mais on ne sait pas comment cela sera traité.

Pour se faire peur

Voilà donc typiquement le film qui fera peur à l'ado vierge effarouchée qui ne manquera pas de hurler (quitte à commencer avant l'action elle-même) et qui ne déclenchera que quelques frissons aux blasés du genre. La force de ce long métrage est de laisser beaucoup de place à notre imagination. Notre cerveau ira de lui-même remplir les parties laissées libres. C'est plutôt bien vu, car qui est le mieux à même de nous faire peur si ce n'est notre propre esprit ?

Un budget light

Le film est tourné directement dans la maison du producteur avec une seule caméra vidéo, deux acteurs principaux totalement inconnus et deux participations supplémentaires certainement réaliser par de petits acteurs pas cher voir même carrément des amis qui ne sont pas plus acteur que vous ou moi. Voilà qui permet au film de battre des records niveau du budget minimum en comparaison des recettes perçues. Le choix de la maison du producteur n'aide pas le film à gagner en crédibilité, bien trop rangé on a le sentiment que les deux protagonistes ne sont pas vraiment chez eux et surtout le luxe d'une telle maison ne colle pas vraiment avec l'âge des individus.

Effet d'annonce ?

Reste qu'on passe un bon moment, on ne voit pas trop le temps passer une fois que la mise en place est faite (présentation des personnages et du contexte), elle constitue la seule longueur véritable du film, mais elle reste indispensable pour son réalisme. A voir, sans tenir compte du battage médiatique décrivant ce film comme une révolution du genre. A trop croire la promo, on ne peut qu'être déçu du résultat obtenu.

4/5

Liens Utiles :

Bande Annonce VO

Bande Annonce VO 2

Sur le même sujet