Sept Vies - Seven Pounds

Film, drame réalisé par Gabriele Muccino avec Will Smith, Woody Harrelson, Rosario Dawson, sortie en 2009.

Hanté par un secret, Ben Thomas cherche sa rédemption en transformant radicalement la vie de sept personnes qu'il ne connaît pas. Une fois son plan mis en place, plus rien ne pourra l'arrêter. C'est tout du moins ce qu'il croit. Mais Ben n'avait pas prévu qu'il tomberait amoureux de l'une de ces personnes et que c'est elle qui va le transformer... Difficile de parler de ce film sans plus ou moins révéler son intrigue. Néanmoins tentons de rester dans la critique pure afin de ménager les effets scénaristiques de Gabriele Muccino.

Un scénario fouillé

Car ce film démarre de façon non linéaire. Il s'agit donc de bien suivre afin de goûter chaque détail. L'histoire dramatique repose principalement sur une certaine idée noble, voir héroïque motivé par le remord. Malgré tout ce marasme qui se met en place petit à petit tout au long du film, l'ensemble est beau, plein d'humanité, de compassion et de romantisme, bien qu'un poil longuet. En effet, à force de développer les choses, on finit par deviner avant l'heure vu qu'on nous laisse le temps de réfléchir.

La note juste

Le réalisateur ne tombe jamais dans l'exagération et sauve la romance du cucul, toujours en embuscade du genre. Les idées sont biens amenées, tombent juste, on y croit. Tous les personnages sont touchants dans leurs qualités comme dans leurs défauts. On regrettera juste l'insistance du réalisateur sur les flashbacks du personnage principal. Dès la première fois on comprend très bien les motivations de ce dernier, ce n'était pas franchement la peine d'y revenir plusieurs fois.

Will Smith

Will Smith prouve une fois de plus qu'il peut être aussi à l'aise dans les comédies potaches que dans les films plus graves et profonds. Tout comme son réalisateur, rien n'est surjoué, l'apparente simplicité de son jeu révèle un travail complet. Smith n'usurpe pas sa place dans la hiérarchie du cinéma mondial. Il sait tout jouer, c'est la marque des plus grands.

Sortez les mouchoirs

Messieurs, préparez-vous à rester de marbre, entrainez-vous surtout, car ça ne va pas être facile. Et mesdames gardez un mouchoir à portée de nez et glissez en un discrètement dans la main de votre conjoint qui fera semblant de ne pas en avoir besoin. Ça fait toujours ça lorsque ça sonne juste.

Sur le même sujet