Sherlock Holmes

Guy Ritchie nous livre sa version du personnage avec un duo d'acteurs "valeurs sures" et une large place à l'action.
12
  • Date de sortie cinéma : 3 février 2010
  • Réalisé par Guy Ritchie
  • Avec Robert Downey Jr., Jude Law, Mark Strong.
  • Long-métrage américain, britannique, australien.
  • Genre : Action, Aventure
  • Durée : 2h08 min Année de production : 2008
  • Distributeur : Warner Bros. France

Synopsis

Aucune énigme ne résiste longtemps à Sherlock Holmes... Flanqué de son fidèle ami le Docteur John Watson, l'intrépide et légendaire détective traque sans relâche les criminels de tous poils. Ses armes : un sens aigu de l'observation et de la déduction, une érudition et une curiosité tous azimuts; accessoirement, une droite redoutable...

Mais une menace sans précédent plane aujourd'hui sur Londres - et c'est exactement le genre de challenge dont notre homme a besoin pour ne pas sombrer dans l'ennui et la mélancolie.

Après qu'une série de meurtres rituels a ensanglanté Londres, Holmes et Watson réussissent à intercepter le coupable : Lord Blackwood. A l'approche de son éxécution, ce sinistre adepte de la magie noire annonce qu'il reviendra du royaume des morts pour exercer la plus terrible des vengeances.

La panique s'empare de la ville après l'apparente résurrection de Blackwood. Scotland Yard donne sa langue au chat, et Sherlock Holmes se lance aussitôt avec fougue dans la plus étrange et la plus périlleuse de ses enquêtes...

Modernisation et respect du mythe

Oubliez tout les autres films sur Sherlock Holmes, oubliez le côté plan plan à la Maigret, le dr Watson ventripotent et l'absence d'action. Il est certain que Guy Ritchie a réellement eut envie de renouveler les héros de Conan Doyle en réactualisant un peu la façon de présenter leurs aventures. ça déplaira certainement aux plus conservateurs, mais ça ouvrira certainement aussi des perspectives auprès des jeunes générations.

Sherlock Trash

On commence par la psychologie des personnages nettement plus torturée que pour leurs homologues littéraire. Holmes est présenté comme un génie dont l'observation est rarement pris en défaut, ce qui lui permet d'anticiper les actions dans les combats et donne lieu à une mise en scène de ces derniers des plus originales. Comme tout génie, Sherlock fait preuve de nombreuses excentricités. Le Dr Watson quant à lui montre un visage plus dynamique et porte le masque de l'indécision quant à son génial ami. Une sorte de Gemini Cricket toujours là pour protéger le héro des autres, mais aussi avant tout de lui-même.

Paranormal

Le film repose sur une enquête qui flirt avec le paranormal, des décors très travaillés dans un Londres très vivant à l'époque des machines à vapeur et du charbon de bois et surtout un humour très anglais qui colle parfaitement a style Conan Doyle. Le film est un peu long et il faudra être attentif si on ne veut pas rater tous les petits détails qui font sa richesse. Mais ça m'étonnerait qu'on puisse faire la sieste devant une histoire aussi réussie.

Blockbuster réussi

Parce qu'il s'agit bien une réussite. Loin de la distraction grand public classique, Sherlock Holmes arrive à rester crédible tout au long de l'histoire sans ennuyer son auditoire. On attend la suite avec impatience !

4,5/5

Autres films de Sherlock Holmes :

- Le chien des Baskerville Pas tout jeune, mais ce film reste une référence avec le très grand Peter Cuching et l'increvable Christopher Lee !

- Sherlock Holmes en animé Pour la génération Dorothèe qui a connu ce personnage à l'aide de cette série animée

Liens :

Bande Annonce VO

Site Officiel

Sur le même sujet