Skunk Anansie Olympia 2011

Pour son retour Skunk Anansie propose un concert à l'Olympia. La salle est pleine et le groupe est en forme ! Un live qu'il ne fallait pas manquer.

Après une séparation de 10 ans tout rond, Skunk Anansie nous revient gonflé à bloc pour en découdre avec les fans français. Le retour a lieu dans la prestigieuse salle de l'Olympia qui pour l'occasion sera sold out. Une véritable aubaine pour le groupe The Virginmary's qui ouvre avant les anglais. Ce groupe pratique un rock brut en trio, un peu à la manière d'un ACDC. Le public saluera l'énergie, mais restera assez froid durant les morceaux. Succès d'estime pour ce groupe totalement inconnu en France, c'est toujours ça de pris.

Premier sang

Le groupe reprend là où il s'était arrêté 10 ans plus tôt en démarrant le concert par un titre de leur troisième opus Charlie Big Potato . L'intro du titre réorchestré pour l'occasion se prête parfaitement à la mise en scène, façon super héro en ombre chinoise sur un grand drap de lin pendu devant la scène. Effet garantie ! Et là, c'est la première grosse claque. Skin est impériale et tient à elle seule la scène de l'Olympia tant vocalement que scéniquement ! Pas une seule fausse note ou déraillement sur toute la durée du concert. Pardonnez moi de prendre la première personne pour l'occasion, mais en 30 ans, c'est la première fois que j'entends une telle perfection en live !

Pour tous

Skunk Anansie jouera plus de 2h30 et nous fera la joie de revenir trois fois sur scène pour les rappels. Toutes les époques seront représentées avec des titres du premier album comme : Selling Jesus, I Can Dream, 100 Ways To Be a Good Girl, Weak, Charity , qui on marqué les esprits en leur temps, des titres de Stoosh comme l'incontournable Twisted qui les a propulsé dans les charts en 1995 ou encore Yes It's Fuckin Political et son chant achuré entre funk et gros rock. Le troisième album ne sera pas oublié avec des titres comme Secretly, On My Hotel TV ou Lately . Le dernier album sera évoqué avec quelques titres, mais on sent que le groupe est avant tout avec nous pour se souvenir du bon vieux temps plus que pour nous vendre sa nouvelle soupe. Un vrai concert de retrouvaille quoi !

L'Olympia

Le public est littéralement conquis. La fausse se déchaine avec la chanteuse très mobile qui fera même à deux reprises un petit bain de foule. Heureusement qu'elle bouge, car il ne faudra pas compter sur le reste du groupe pour sauter dans tous les sens. Le guitariste se la joue plutôt discrètement, tout en finesse et en retenue, le bassiste se charge des chœurs (plutôt bien d'ailleurs) et le batteur, malgré de beaux efforts "mimesque", ne possède pas la meilleure place pour la cabriole. C'est aussi ce contraste qui fait le charme du groupe, une chanteuse charismatique soutenu par un groupe solide et plutôt discret. Une alchimie qui a déjà fait ses preuves.

Fallait y être

Et oui, il fallait y être à ce concert. Ceux qui se sont cassés les dents sur la billetterie affichant complet maudiront cette affirmation, mais ils ont raté un live exceptionnel, plein d'énergie, d'ondes positives et de nostalgie. Reste pour eux l'espoir de voir le groupe continuer sur sa lancé et proposer d'autres albums et donc d'autres concerts. Si ça peut les rassurer, Skin a conclu le concert par :"It's good to be back !" Voilà qui augure du meilleur pour l'avenir de ce retour.

Rock On les loulouttes !

Plus d'infos sur le groupe sur leur site officiel : www.skunkanansie.net

Pour les fans de Skin, voici l'adresse de son site : www.skinmusic.net

Et enfin pour ceux qui veulent découvrir Virginmary's : www.myspace.com/thevirginmarys

Sur le même sujet