Tellement Proche

Un film se présentant comme un héritage du cinéma de Bacri/Jaoui parlant de la famille à la française avec un ton léger et juste.
  • Date de sortie : 17 Juin 2009
  • Réalisé par Eric Toledano, Olivier Nakache
  • Avec Vincent Elbaz, Isabelle Carré, François-Xavier Demaison, Omar Sy
  • Film français.
  • Genre : Comédie
  • Durée : 1h 42min.
  • Année de production : 2008
  • Distribué par Mars Distribution

Synopsis

Famille : Groupe de personnes réunies par des liens de parenté et un fort sentiment de solidarité morale et matérielle. Quand Alain a épousé Nathalie, il ne savait pas qu'il épouserait aussi sa famille. Ce samedi, comme toutes les semaines, ils sont invités à dîner chez son beau-frère, Jean-Pierre à Créteil. Mais ce soir, plus que d'habitude, Alain est à bloc, il bout comme une cocotte prête à exploser. Il en a marre, marre de se planter à chaque fois sur le chemin pour aller à Créteil, marre de se taper les petits conseils de vie de Jean-Pierre et de sa femme Catherine qui élève ses enfants comme des chevaux, marre d'attendre de dîner l'estomac vide en regardant les spectacles soporifiques de leur fille Gaëlle, marre de regarder pour la énième fois la vidéo de leur mariage, marre aussi de son autre belle-soeur Roxane, qui, affolée par son horloge biologique, a jeté son dévolu sur Bruno, jeune interne en médecine qui se demande un peu comment il a atterri à ce dîner. C'est vrai, Alain en a marre de ces dîners familiaux, mais il ne sait pas encore ce qui l'attend véritablement ce soir-là... Ni les jours qui suivent

La famille française

S'il y a bien un chose que les américains nous envie en matière de cinéma, c'est notre savoir faire dès qu'il s'agit de mettre en scène des histoires de famille. Chez eux on tombe très vite dans la farce pas fine et surjoué ou le ridicule déclenche le rire nerveux plutôt que le sourire fin. En France,on est nettement plus dans une sorte de rire engagé. Un humour qui dénonce un peu les travers de la vie de famille, les petites choses que l'ont subit et les petits bonheurs qui tempèrent l'ensemble. Deux approches radicalement différentes dont l'une de par son aspect critique paraît plus intéressant, du moins pour le public européen.

Tellement Proche de la réalité

Tellement proche fait donc parti de ces films qui nous font rire parce qu'ils regroupent un peu tous les clichés qu'on ne manque pas de croiser soit chez nous, soit chez les autres. L'enfant à qui les parents demande de faire un véritable show à chaque repas qui gonfle tout le monde par son manque de talent évident, qui n'a jamais vécu ce genre de moment ?

Les réalisateurs pointent également du doigts des problèmes moins drôles de manière légère dans le ton de la narration. On sourit, un rit parfois un peu, mais on reste loin de la farce lourdingue à la Jean-Marie Poiret. Pas de pouet pouet ou de grimace filmé en grand angle monté à la serpe.

Comique de situation

On appréciera avant tout les dialogues, avec Vincent Elbaz sarcastique au possible parce qu'on lui impose une belle famille envahissante trop régulièrement, avec Omar Sy qui débarque en pleine crise familiale aux bras de la petite soeur qu'il vient à peine de rencontrer et qui se demande s'il n'est pas tombé chez les fous et FX De Maison excellent dans son rôle du looser qui fait croire à tout le monde qu'il est un modèle de réussite, les vannes fusent. Mais le ridicule de certaines situations reste le moteur comique du film.

Et de deux

Sorti également en 2009, " Le premier jour du reste de ta vie " parlait aussi de famille, sur un ton plus grave et mélancolique, avec Tellement Proche on assiste au même genre de réussite sur une note comique mais en conservant cette finesse et le sens critique à la française.

4/5

Lien utile :

Bande Annonce

Sur le même sujet