4e Fête de la Tomate et marché paysan à Maurin

Le temps d'une journée, les installations d'Eric Pedebas se sont transformées en capitale régionale de la tomate et en marché paysan gourmand.
67

Le samedi 2 juillet 2011, pour la quatrième année consécutive, Eric Pedebas, tomatologue de Maurin, organisait une journée porte ouverte au sein de son exploitation agricole, spécialisée dans la culture de la tomate. De 10h à 18h, le quartier ouest de la commune de Lattes devenait ainsi le carrefour héraultais de cette plante potagère de la famille des solanacées. Élément incontournable de la gastronomie estivale du Sud de la France et des pourtours de la Méditerranée, la tomate est un des légumes les importants dans l’alimentation de l’homme. Un marché paysan était également au programme de la journée et avait pris place sur le devant de la propriété.

Découverte du monde la tomate

Avant de parcourir les allées du marché des produits du terroir, le public était invité à découvrir le monde de la tomate. Eric Pedabas, en maître de séance, faisait visiter les coulisses de son domaine et présentait les différentes variétés en production. Il en cultive pas moins de 300. Devant la serre, des tables en exposaient quelques spécimens de la corne d’abondance à la lemon drop en passant par la fence row et autre king of siberia. Toutes sortes des tomates qui présentaient des formes variées, des couleurs diverses et surtout des saveurs gustatives différentes.

L’hôte des lieux était assisté dans cette tâche éducative et pédagogique par un ami, Christian Lemaire, au titre de tomato-compulsif. Installé dans les Pyrénées Orientales, ce dernier est un passionné de l‘univers de la tomate depuis plus de trente ans. Il a découvert ce monde en 1981. « J’étais en vacances dans le sud de l’Espagne. J’avais pour habitude, comme beaucoup de personnes, de manger des tomates de grande distribution. Lors d’un repas, on m’a servi une tomate au nom de pomme d’amour des canaries. Elle avait un goût d’enfer », commente le Catalan.

Aujourd’hui, il est devenu un expert en la matière. Cité dans tous les forums, son site internet, ventmarin , est désormais une référence avec pas moins de 400 connexions jour et un recensement de 12 700 variétés de tomates. Depuis six ans, il collabore avec l’agriculteur maurinois. Celui-ci lui a mis à disposition des parcelles pour ses plants de collection. Deux fois par semaine, Pierre Lemaire se déplace à Maurin pour prendre soin de ses plantations et en étudier tous les détails.

Fleurs et algues comestibles

Aux gourmets en quête de nouvelles saveurs et de nouveaux produits, le marché paysan était l’occasion de partir à la découverte de denrées culinaires moins connues du grand public comme les fleurs comestibles d’Amandine Bracaval ou les algues de Thomas Mauvezin.

La première est installée à Villeneuve les Maguelones. Une de ses activités professionnelles est la production de fleurs et de plantes comestibles telles des capucines ou du pourpier. L’agricultrice cultive également des fruits et légumes biologiques ainsi que des plantes aromatiques (persil, laurier, basilic, ciboulette). Ses produits sont disponibles sur place mais également en ligne sur son site « tomate & capucine » et peuvent être livrés directement à domicile ou sur le lieu de travail. Elle organise également des buffets sur mesure à base de fleurs et légumes pour groupe ou entreprise.

Thomas Mauvezin est un jeune producteur de spiruline. C’est une micro algue bleue spiralée. Déjà consommée par les Aztèques pour ses vertus nutritionnelles, elle riche en micronutriments, idéale en complément alimentaire pour sportifs, enfants en croissance, personnes âgées en convalescence et végétariens. Offrant tonus et énergie, riche en protéine, elle peut se consommer fraîche ou sèche en paillettes, poudre et comprimés. Sa ferme, visitable sur rendez-vous, est située à Vers-Pont-du-Gard, proche de Remoulins.

Dans la catégorie originale et inédite se trouvait également l‘entreprise « Le chaudron des délices ». Basée à Clarensac dans le Gard, elle est spécialisée dans l’élevage et la vente d’escargots cuisinés en verrine ainsi que dans la production de produits du terroir comme des crèmes de châtaignes ou de pois chiche et des confits de tomates. Une partie de sa gamme est disponible chez « Sentiers des Cévennes » à Montpellier, magasin situé à proximité du bas du boulevard Jeu de Paume.

Huiles, vins et autres produits gourmands

Comme tout marché digne de ce nom, les amateurs de produits naturels et de qualité ont pu trouver leur bonheur auprès de nombreux stands comme ceux des huiles d’olives et des vinaigres de la boutique montpelliéraine « Oliviers and Co. », animé par son responsable et oléologue Dominique Guillon ou ceux des vins des domaines Mas de la Plaine Haute (muscat de Frontignan), le Claud et Mas des Pierres (muscat de Mireval). La partie primeur était assurée par l’enseigne « Croquez du Frais », la salaison par « Terroir du Sud » avec un très bon saucisson au fromage et la viande par le GAEC les salers de Bruninquillé de la famille Chaudesaigues. Etaient également de la fête, un producteur d’oignons doux de Lezignan et un créateur d’huile essentielle de lavandin.

Le coté artistique de la journée était confié à Arnaud Labarge dont l‘atelier est à Villeneuve les Maguelones, proche de la gare. Ses oeuvres étaient présentes aux quatre coins de la manifestation. Ses sculptures originales sont fabriquées à partir de pièces de ferraille de récupération glanées le long des routes et des chemins de traverses, des caves et des greniers comme des freins de vélo, des bougies de moteur et autres outils oubliés de l‘agriculture ou de la mécanique. D’un tour de main magistral, il les transforment en voiture pour enfant, en instruments de musique ou en oiseaux migrateurs.

Renseignements & Informations

  • Fête de la tomate
  • Eric Pedebas
  • Avenue de Maguelone
  • 34970 Maurin-Lattes
  • Tél.: 06 12 02 41 66
  • Mail : tomatologue34@hotmail.fr
  • Site internet : tomatologue

Sur le même sujet