Barberousse à Montpellier : l'univers du rhum et des planteurs

En dix ans, le Barberousse à Montpellier est devenu l'adresse incontournable des amateurs de rhum, de cocktails et de soirées endiablées.
13

Crée en avril 2001, le Barberousse, installé à quelques enjambées de la place de la Comédie à Montpellier, s’est hissé dans les premières pages des carnets d’adresses des aficionados du rhum et des planteurs. Dix bougies d’anniversaire autour d’un vif succès. Fabien Reynaud, capitaine de bord, et sa fine équipe de flibustiers serveurs et serveuses ont fait de cette cave de la rue Boussairolles un lieu hors du commun, sympathique et branché. Un dépaysement assuré pour une soirée réussie dans la bonne humeur.

Un décor en bois et une superbe ambiance

L’enseigne Barberousse est une licence de marque. Le siège de Barberousse Diffusion est à Grenoble. En France, six établissements arborent l’étendard pirate de la maison iséroise : Lyon, Grenoble, Montpellier, Avignon, Marseille et Alès. Une institution au mécanisme bien rodé. Dans la chronologie, l’adresse montpelliéraine est la deuxième du nom. Fabien Reynaud est entré dans cette dernière en 2003. Depuis 2005, il en assume la direction. Il est entouré de quatre corsaires au service et de deux vigiles à l’entrée pour assurer la quiétude et la tranquillité de la clientèle.

Un équipage enthousiaste pour une croisière dans l’océan des eaux-de-vie à base de sucre de canne et des daiquiris, cocktail cher à Ernest Hemingway dont l’un porte son nom. Le bar est en sous-sol. Le zinc est tout de long. La lumière est tamisée. L’atmosphère olfactive est très caractéristique. La musique est variée et de bon choix. Des fûts font office de tables hautes où l‘on peut déguster aussi des planches de saucisson ou de Saint Marcellin jusqu‘à 21 heures. Le décor est en bois. « Les différents objets de décoration ont été chinés dans des brocantes, des marchés aux puces, des vides greniers et dans des grands déballages », explique le responsable des lieux.

60 références en rhum et planteurs maison

L’établissement propose une gamme de plus de 60 références en rhum. La plupart des zones mondiales de production y sont présentes : Martinique, Guadeloupe, Haïti, Jamaïque, Réunion, Cuba, Marie Galante, Guyane, Barbades, Îles Vierges ou Philippines. Certains nectars ont plus de 20 ans d’âge et se dégustent tout comme on savoure un vieux cognac ou vieil armagnac avec des arômes subtils autour de la vanille, de la cannelle, du caramel et des notes de torréfaction. On s’y régale également de Cachaças du Brésil, également issue de la canne à sucre, ou de Chartreuse verte et jaune.

Coté planteurs, punchs et autres cocktails, l’adresse n’est pas en manque. Tous les mélanges et assemblages sont maison et faits directement sur place dans les coulisses de l’établissement. Une salle uniquement à cet effet. La carte des shooters est impressionnante avec pas moins de 45 recettes différentes à base, par exemple, de banane, gingembre, piment, réglisse, mandarine pamplemousse, mirabelle, génépi ou rose. Les inconditionnels des cocktails trouveront bonheur avec de grands classiques tels les : ti-punch, mojito, pina colada, caïpirinha, vodka aromatisée (citron, caramel, violette). Ils sont tous élaborés à la minute par le staff technique.

Bien évidemment, à déguster avec modération.

Extrait du tarif

  • Rhum Saint James Royal ambré Martinique (verre) : 4 €
  • Rhum El Dorado 21 ans Guyane (verre) : 8 €
  • Planteur Bouteille : 15 €
  • Chartreuse 1605, 9e centenaire (verre) : 7 €
  • Mojito (verre) : 8€
  • Planche Saint Marcellin : 5 €

Renseignements & informations

  • Barberousse - Shooter Bar
  • 6 rue Boussairolles
  • 34000 Montpellier
  • Tél.: 04 67 58 03 66
  • Mail : montpellier@barberousse.com
  • Site internet : www.barberousse.com
  • Direction : Fabien Reynaud
  • Ouvert de 18h à 1h sauf le dimanche et lundi
  • Été : 19h - 2h

Sur le même sujet