Caviste à Montpellier : Marivin

Route de Lavérune, dotée d'un parking, la cave Marivin propose un large choix de cuvées régionales dont de nombreuses références à moins de 6 euros.
49

Depuis plus de quatre ans, Rémy et son collaborateur Karl s’efforcent de démocratiser la démarche du caviste et surtout à briser l'image élitiste du vin. Offrant une gamme de 150 références à moins 6 euros, cette approche satisfait une large partie de la clientèle comme le souligne Lydie de Montpellier sur le site Linternaute.com dans la rubrique « Le guide des bonnes adresses » : «jusque là, j’achetais mon vin au supermarché car je pensais que c’était moins cher et puis étant étudiante, j’ai un petit budget. Alors, aller chez un caviste, vous pensez, c’était inimaginable. Mais le souci au supermarché, c’est que je suis déçue par les vins, sur le plan gustatif. Et un jour je me suis lancée. Quelle ne fut pas ma surprise, je suis rentrée dans un lieu aux couleurs chaudes, une présentation soignée et propre, mais surtout une diversité étonnante de vins et même de l’épicerie fine. Le gérant très agréable, connaisseur et aimant son métier, m’a parfaitement guidée et conseillée en fonction de mes attentes et de mon budget. Pour même pas 5 € je suis repartie avec un super vin rouge qui a épaté mes convives du soir et depuis j‘y retourne régulièrement.»

La qualité de l’accueil, l’écoute du visiteur et la facilité de stationnement avec parking gratuit s’ajoutent à la liste des points forts de l’établissement. Ces valeurs ont donné lieu à des articles dans la presse comme Elle , Le Point et le Petit Futé 2011 ainsi qu’un reportage télévisé sur France 3 dans le 19/20 de Montpellier.

Deux véritables passionnés du terroir

Rémy Colaprete est le propriétaire de l’établissement. Une formation commerciale en poche et après avoir passé quinze ans dans la haute technologie de la téléphonie, une opportunité lui permet de se reconvertir dans le vin et il se lance dans le négoce des crus de Limoux, en 2005. Originaire de Paris, installé dans la région depuis plus de vingt ans, il peut ainsi assouvir sa passion transmise par son père, amateur de grands vins et des métiers de bouche. Autodidacte, il s’est formé sur le tas et au fil des rencontres avec les vignerons et en participant également à de nombreuses animations organisées par le groupe « Amis des Sommeliers ». «En 2007, j’ai fait l’acquisition de ce local. C’était un ancien cabinet dentaire. J’ai transformé un petit jardinet en parking et agencé la cave.» Discret et réservé, son objectif est de contenter les besoins et les envies des clients et de promouvoir les vignerons régionaux.

Pour arriver à ses fins, il est assisté par Karl Nourigeon. Ce dernier est originaire de la Rochelle. Professeur en histoire et géographie, il a enseigné en Bretagne durant deux ans. En 2006, le mythe du soleil et surtout la carrière professionnelle de son épouse dans les cosmétiques, l’ont amené dans la région. Faute de poste à l‘académie, il décide de prendre une autre voie et décroche un BTS « Viti-Oeno Technico Commercial » via le lycée Frédéric Bazille - Agropolis de Montpellier. Après un stage effectué dans le cadre de sa formation au Mas de la Séranne à Aniane, il intègre la cave « Marivin » à la fin de l’année 2007.

Vingt nouvelles découvertes par mois

A Montpellier, la cave est installée au 12 route de Lavérune, dans le quartier de la Chamberte, non loin de la pépinière « Serres d‘Oc ». Sur environ 50 m2 de surface, elle propose pas moins de 800 références en vin dont plus de 75 % en Languedoc Roussillon. Crus de Bordeaux, Côtes du Rhône, Bourgogne, Champagne, Spiritueux et Alcool, avec notamment une belle gamme de whiskies, complètent l’offre. On trouve également un coin destiné aux vins bio, en conversion ou issus d’agriculture raisonnée ainsi que de l‘épicerie fine : produits « Fauchon », « Rue Traversette », conserves de plats locaux et biscuits régionaux. Des coffrets cadeaux, « sur mesure » et pour tous budgets, peuvent être confectionnés sur place. Émilie est une fidèle cliente. « Je travaille dans un bar à vins non loin d‘ici, le « Sens Six », avenue de Lodève. Je viens régulièrement. J’adore l’accueil, l’ambiance et les conseils. Les deux garçons sont très sympas. Aujourd’hui, j’ai pris des rillettes de Saint-Jacques. Elle sont super bonnes », commente la charmante blonde, repartie également avec un blanc Chardonnay de Rémy Gauthier en Faugères.

Chaque mois, plus d’une vingtaine de nouvelles cuvées prennent place dans les casiers. Ainsi, des propriétés comme le domaine de Sauzet, la Bastide des Songes, le château « Champs des Sœurs » et le domaine Marion Pla, coups de cœur du moment, côtoient les grands noms de la viticulture régionale tel le domaine Alain Chabanon, le Clos Marie et Peyre Rose. «Le premier est à Saint Bauzille de Putois», explique le caviste. «Ses vins sont gourmands, croquants, souples et sur le fruit. Le rouge tradition 2009 du Champs des soeurs est très complexe et épicé. Il présente un bon rapport qualité prix. La première cuvée en 2004 de la bastide est un vin gastronome, évolué avec de l‘élevage. Il présente de jolies notes de moka, tabac, chocolat et de torréfaction. Le dernier est à Cessenon en Saint-Chinian. Son rouge « Conviction Intime » est très minéral schistes. Il est désaltérant, soyeux et fin. Ce sont de belles bouteilles à prix abordables»

Des dégustations permanentes et quotidiennes

Chaque jour en fin d‘après-midi, autour de petits toasts, une découverte ou une nouvelle cuvée est proposée à la dégustation, et plus en fin de semaine. Régulièrement, un vigneron est sur place pour présenter son domaine. Le samedi 2 avril dernier, le domaine de Malavieille et le Chemin des Rêves étaient à l’honneur. Pierre a pu apprécier ainsi le blanc du premier. «Il est délicieux. Je suis sculpteur. J’ai fait des pièces sur la thématique du vin. J’habite le quartier et je me sers souvent à la cave. Aujourd‘hui, j’ai besoin de deux bouteilles de champagne pour un anniversaire et d’un rouge. On m’a conseillé le domaine de Gabelas.»

Sur un axe de passage, la clientèle, éclectique, est du secteur des quartiers résidentiels voisins. Une carte de fidélité offre une remise au bout de dix achats. La cave travaille également avec des entreprises et des restaurants comme Divine et Sens, le Bocal ou le Prince de Minorque.

Extrait du tarif

  • Château Champ des Soeurs - Fitou Rouge Tradition 2009 : 6,90 €
  • Domaine Marion Pla - Saint Chinian - Conviction Intime : 7,90 €
  • Bastide des Songes - Les Moulières 2004 : 10 €

Renseignements

  • Marivin
  • Rémy Colaprete
  • 12, route de Lavérune
  • 34070 Montpellier
  • Tél. : 04 67 27 20 20
  • Portable : 06 33 33 26 26
  • Mail : marivin@orange.fr
  • Site Internet : www.marivin.fr
  • Ouvert du lundi au samedi / 9h30-12h30 & 15h30-19h30

Sur le même sujet