Comédie des Cévennes 2011: authenticité et savoir-faire

Durant deux jours, les acteurs représentatifs de l'économie et du tourisme cévenol ont investi les pavés de la place de la Comédie à Montpellier.

Candidat au classement sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, une partie du terroir des Cévennes s’était déplacé à Montpellier, au cours du mois de mars dernier. Pour la troisième année consécutive, un chapiteau avait pris place sur le haut de l’ancienne place de l’Oeuf, les vendredi 11 et samedi 12 mars 2011. Autour de nombreuses animations, les Montpelliérains ont pu déguster des produits du terroir régional, découvrir le talent des artisans locaux, ainsi que le savoir-faire des entreprises innovantes implantées dans le secteur.

Pendant deux jours, pas moins de 35 exposants (producteurs, entrepreneurs et artisans) s’étaient mobilisés pour offrir une véritable vitrine contemporaine et traditionnelle de cette région, bien connue pour son parc national mais également pour ses cèpes et son célèbre rallye automobile. Initialement appelé "Rallye de la vigne et du vin", le critérium des Cévennes a été crée en 1956. Comptant pour le championnat de France, de nombreux pilotes de renom l’ont remporté tels Didier Auriol, Jean-Claude Andruet et le local Jacques Alméras (Porsche 911) en 1981.

Soupe à l’oignon géante

Sur la place de la Comédie, des éleveurs (de boeufs, d'agneaux et de porcs) ont permis aux promeneurs d’apprécier ou de renouer avec la qualité des produits frais de la région. En face, la culture de l’oignon doux, liée à l’histoire du paysage local depuis deux siècles, était mise en valeur. Ses représentants avaient également la charge de confectionner la soupe à l’oignon géante proposée tout au long de la manifestation. Proche de cette marmite gargantuesque se trouvait le stand de la production automobile alésienne PGO, seul constructeur français de petite série.

Non loin de cette voiture d‘exception, les adeptes de la randonnée à deux roues pouvaient découvrir le vélo électrique, unique au monde, de la société SEV. Alliant design et performances, il est homologué pour la ville et la campagne. Avant d’entrer sous le chapiteau, les visiteurs pouvaient également appréhender l’art et la manière de fabriquer les célèbres poteries d’Anduze aux tons jaune miel, vert olive et brun châtaigne. De renommée internationale, cette activité remonterait au Ve siècle. De grandes poteries perpétuent encore cette tradition ancestrale comme le Chêne Vert ou la Madeleine. Cette dernière dispose d’un point permanent d’exposition et de vente au Polygone, à Montpellier.

Vins et fromages

A l’intérieur de la structure amovible de 500 m2, l’artisanat d’art, le miel, la châtaigne et d'autres produits gourmands avaient pris possession de l’aile gauche. Actuellement, une labellisation en AOP (Appellation d’origine protégée) de la châtaigne des Cévennes est en cours d’instruction auprès des services de l’Inao. Face à l’entrée, située à proximité de l’Office du tourisme de Montpellier, trônaient quelques représentants de la viticulture locale. Encore méconnue des dégustateurs mais produisant des vins de qualité, elle entre dans la zone IGP Vins des Cévennes. Certains domaines ont créé également un groupement associatif. Il se nomme "Les vignerons en soie". Autour de l’oenotourisme, il regroupe six propriétés au passé commun lié à la sériciculture, hier activité prospère de la région etqui a connu son apogée lors de la première moitié du XIXe siècle.

L’aile droite mettait en avant divers lieux touristiques ainsi que la production fromagère régionale avec le Pélardon et le Roquefort. AOC depuis 2000, le premier est élaboré à base de lait cru de chèvre. De réputation mondiale et associé à l’excellence de la gastronomie française, le deuxième a été le premier en France à bénéficier de l’appellation d’origine, en 1925. Au lait cru de brebis, issu exclusivement de la race Lacaune, cette pâte persillée a eu comme ambassadeur Maurice Astruc. Nullement mannequin mais véritable maître affineur de la marque Société, ses moustaches bacchantes ont apporté l’authenticité du terroir au produit, durant de nombreuses années, dans les spots publicitaires du petit écran.

Haute voltige et promenade à dos d’âne pour les enfants

De retour à l’extérieur et face à l’Esplanade Charles-de-Gaulle, un espace était dédié aux activités du cirque. Initiation aux arts circassiens et numéros de haute voltige étaient proposés, tout au long des deux jours, par des représentants de l‘école du Cirque alésienne Le Salto et le Trio Zindare. Non loin de la piste improvisée et provisoire, les têtes blondes pouvaient effectuer une petite promenade à dos d’âne. Quant aux parents, ils avaient la possibilité de s’informer sur une autre manière de découvrir la région, plus originale et plus écologique mais peut-être plus capricieuse, à travers les activités de l’asinerie de Badjane, installée à Malons et Elze, proche d‘Alès.

Recette de la soupe à l’oignon doux des Cévennes

(Extrait du dossier de presse de la manifestation)

  • Préparation : 20 minutes - Cuisson : 20 minutes - Pour 4 personnes
  • Ingrédients : 150g d’oignons doux - 250g de gruyère râpé - 250g de pain de campagne - 1 litre de bouillon de volailles ou de légumes - 15g de farine - 30g de beurre
  • Préparation : Faites blondir dans l’huile et le beurre les oignons émincés.Dès que les oignons se colorent, ajoutez la farine et remuez 5 minutes. Versez le bouillon, salez, poivrez, et laisser cuire 20 minutes. Disposez les croûtons dans un poêlon allant au four; versez la soupe; parsemez de gruyère râpé et faites gratiner quelques minutes à four chaud.

Renseignements

  • Comédie des Cévennes
  • Site Internet : www.comediedescevennes.com
  • Contact Presse : Anne Cazin
  • Tél.: 06 85 08 42 06
  • Mail : pays-acv@orange.fr

Sur le même sujet