L'association Formi Coeur soutenue par le monde de l'automobile

A Lédenon, le dimanche 16 octobre 2011, de nombreux pilotes de courses se sont mobilisés pour la cause de l'association Formi Coeur.
14

Durant deux jours, l’association Formi Coeur était présente sur le circuit de Lédenon, dans le Gard. Le complexe gardois accueillait l’HistoRacing Festival 2011. L‘événement s‘est déroulé le samedi 15 et le dimanche 16 octobre 2011. Pas moins de neuf courses étaient au programme de la compétition avec entre autres le Trophée Maxi 1000, le Trophée Lotus ou le Challenge Caterham.

Frédéric Leclerc, un des membres fondateurs de l‘association Formi Coeur, participait au Trophée F3Classic. Malheureusement, une sortie de piste empêchera le pilote de terminer la course. Au cours du week-end, les membres actifs de l’association ont multiplié les actions pour recueillir des fonds avec tombola et baptêmes de piste.

Sensations fortes et pointes à plus de 190 km/h

Plus de vingt pilotes chevronnés avaient mis leur voiture d’exception à la disposition de l’association pour des baptêmes (Lamborghini, Ferrari, Porsche, Caterham, Subaru, Alpine Renault, Mini Cooper). Quatre vingt dix personnes s’étaient inscrites à l’opération. Entre midi et deux heures, les bolides s’élançaient à vive allure sur le circuit pour offrir des sensations fortes aux personnes assises dans le baquet de droite.

Alexis a fait deux tours de circuit avec des pointes jusqu’à 190 km/h. «C’était super. On allait très vite. J’ai adoré » souligne le jeune homme en sortant de la Porsche Alméras GT3 de Pascal Lacombe. Ce dernier, originaire de Perpignan, avait fait le déplacement à l‘appel de Jacques Alméras, préparateur de la voiture allemande. Le pilote des Pyrénées-Orientales est membre de l’association Europa et a effectué de nombreuses courses en Europe.

Formi Coeur et la maladie de la rétine

Basée à Monaco, Formi Coeur est une association d’aide aux patients et à la recherche médicale dans les maladies génétiques de la rétine. Aujourd’hui en France, il y a plus de cent dix mille personnes aveugles (acuité inférieure à 1/20) dont la moitié en raison de ces atteintes. Bien évidement, la recherche manque cruellement de financement. Le groupement caritatif, fondé par des familles et des parents de malades, a pour objectif de créer des actions pour récolter des fonds. Cent pour cent des bénéfices et des capitaux recueillis sont directement reversés aux services concernés.

En décembre 2009, l’association a été présentée à Béziers. L’opération a permis de récolter 6000 euros de fonds. En mars 2010, la même opération s’est reproduite à Carpentras. Un chèque de 20.000 euros a été remis au Professeur Christian Hamel (Institut de Neurosciences de Montpellier). En juin de la même année, l’entité a reçu un don de 30.000 euros lors d’une présentation à Monaco. Le 9 octobre 2010, elle remettait un chèque de 20.000 euros au Professeur Hélène Dollfus (Avenir Inserm de Strasbourg). A Lédenon, l’année dernière, la manifestation a permis de dégager un bénéfice de 5295 euros. La totalité de la somme a été directement versée au service strasbourgeois.

Une antenne à Montpellier

Au niveau national, il existe huit délégations (Béziers, Carpentras, Formiguères, Monaco, Montpellier, Paris, Perpignan, Strasbourg). Chantal Alméras s’occupe de l’antenne montpelliéraine de l’association.

Dernièrement, lors d’un déplacement au rallye d’Alsace, elle a rencontré Michèle Mouton. En 1981, la française a remporté le San Remo et est devenue ainsi la première et l’unique sportive féminine à remporter une manche d’une championnat du monde des rallyes. La pilote, aujourd’hui engagée auprès de Jean Todt à la FIA, a accepté de devenir marraine de l’association. L’action devrait se concrétiser dans les semaines à venir.

L’épouse du préparateur montpelliérain s’investit également au profit de l’association Améthyste dont elle est marraine. Celle-ci vient en aide aux enfants et adolescents handicapés mentaux (autisme, dysphasie, trisomie, maladie orphelines ....),de 7 à 18 ans, en rupture de scolarisation ou de prise en charge adaptée. L’association dispose d’une école spécialisée. Elle est basée à Palavas et est dirigée par Marie-Christine Jubert.

Chantal Alméras souhaiterait organiser dans l’avenir des opérations communes au profit de ces deux entités. Elle espère également obtenir le soutien financier des institutions ou des administrations locales, départementales, régionales et nationales. Un challenge difficile mais accessible. « Tout enfant a droit à une formation scolaire qui, complétant l’action de sa famille, concourt à son éducation » (Code de l’éducation - Article L111-2).

Informations & Renseignements

  • Formi Coeur
  • Antenne de Montpellier
  • Chantal Alméras
  • Tél.: 06 11 62 34 93
  • Mail : chantal.almeras@orange.fr
  • Site internet : www.formicoeur.org

Sur le même sujet