Table et Cuisine à Montpellier : Emprin Poivre et Sel

Implanté depuis 1896, « Emprin Poivre et Sel » représente les plus grandes marques d'art de la table et d'ustensiles culinaires.
35

En un siècle, la cuisine est la pièce de l’habitat où les innovations ont été les plus importantes, répondant à l’évolution des technologies et de l’art de vivre. Les années 80 marquent le déclin des salles à manger, héritage de la bourgeoisie du XIXe siècle, et l’arrivée des cuisines ouvertes et du concept de la « cuisine américaine ». Aujourd’hui, elle est devenue un nouvel espace à vivre avec son âme, son histoire et sa propre identité. Au fil du temps, Emprin Poivre et Sel a suivi cette conversion et ces tendances. « Le secteur cuisine représente plus de la moitié de la surface de vente du magasin et prés de 50% du chiffre d’affaires », explique Jacques Emprin, héritier de l’enseigne montpelliéraine fondée en 1896.

« C’est l’un des dix plus vieux magasins de l’écusson de Montpellier. L’établissement a été crée par mon arrière grand-père, savoyard, originaire de Val d‘Isère. Au début, il s’appelait « Lion de Faïence ». Puis dans les années 60, il a pris la dénomination « Art Table » avant de devenir « Emprin Poivre et Sel » en 1990», raconte le responsable. « Tout en restant dans l’esprit de l’équipement de la maison, nous avons évolué en fonction des modes de vie avec de belles époques comme celles des listes de mariage (actuellement plus que 5% du C.A). J‘ai repris la direction de la société en 2000. Face aux problèmes liés au centre ville, à la concurrence des grandes surfaces et à Internet, nous avons réagi comme par exemple en relookant entièrement l’intérieur du magasin. Aujourd’hui, notre force, c’est le professionnalisme et surtout la richesse de la variété de l’offre. »

Plus de 15 000 références

En 2011, « Emprin Poivre et Sel », c’est : 7 conseillers, 15 000 références, un véritable « show-room », de 300 m2, dédié à la cuisine et à l’art de la table (couteaux de chef, mandolines, robots, poêles, casseroles, planchas, cafetières, orfèvrerie, service du vin, décoration), des marques (Rösle, Christophe, Lagostina, de Buyer, Roller Gril), des exclusivités (Jura), des espaces clairement identifiés avec un emplacement entièrement consacré à la célèbre marque italienne Alessi.

La zone de chalandise couvre aussi bien le département que le niveau local comme en témoigne Linda, de Montpellier: « j’habite non loin des Arceaux. Je connais la boutique depuis très longtemps. Elle est très bien achalandée. Aujourd’hui, je recherche une poêle donc je viens d’abord prendre des renseignements pour mon choix. »

Alessi - des designers et des architectes de renom

La société Alessi est une firme italienne crée en 1921. En 1929, elle concentre ses activités sur la production d’objets de table destinés à la maison. En 1945, elle se lance dans le design avec un service à café et à thé bombé (création Carlo Allessi, fils du fondateur). En 1955, elle décide de collaborer avec d’illustres architectes et designers. Cette initiative sera couronnée par de nombreux succès comme, en 1990, le presse agrume de Philippe Starck. Ce fameux ustensile est devenu un véritable icône et a été exposé au Musée d’Art Moderne de New York et au centre Georges Pompidou à Paris. Un architecte, bien connu des Héraultais (concepteur avec François Fontès de la nouvelle mairie de Montpellier en cours de construction) fera également son entrée, en 2005, dans la liste des créateurs maison. C’est Jean Nouvel. La Fondation Cartier, le Musée du Quai Branly et la Tour Agbar (Barcelone) portent la signature de l’architecte dont la carrière a été couronnée par le Prix Pritzker en 2008. En design, on lui doit également la création des verres Suze et du flacon de parfum l’Homme d’Yves Saint Laurent aux côtés du service à café d’Alessi.

Les aficionados de design trouveront dans la marque : boite à gâteaux, théière, accroche sac de table, corbeille à fruits, plateaux ...

Des couteaux en céramique

La mallette de couteaux fait partie intégrante et indispensable de la panoplie de tout apprenti cuisinier comme celle d’un grand chef étoilé. Au coté de la coutellerie de Zwilling, de Chroma et d’Evercut (garantie 25 ans sans affûtage) se trouvent des lames, à la pointe de la technologie, en céramique. Conçu par le fabriquant japonais Kyocera, elles sont légères, inoxydables, insensibles aux acides des fruits et ne donnent ni goût ni odeur aux aliments. Elles permettent une coupe extrêmement fine et durent de nombreuses années. Coté table, pour les plus classiques, l’argenterie a été confiée, entre autres, à l’orfèvre Christophe et la partie colorée à la marque Laguioles, par exemple.

Des billes pour nettoyer les carafes signées Peugeot

La partie cave est le domaine de Yann. « Je m’occupe de la partie centre du magasin dont le rayon vin et café. Je conseille et oriente les clients par exemple sur la forme et les types des verres à vin à utiliser au service comme ceux de Léonardo ou de Chef Sommelier qui ne blanchissent pas au lavage et également sur les machines à café comme la marque Jura dont nous avons l‘exclusivité et qui est une référence en la matière. C‘est la Rolls des percolateurs », expose le jeune homme, passionné par la photographie et plus précisément la prise de vue de plats de cuisine. L’une de ses dernières trouvailles sont les billes à nettoyer les carafes.

Dénommé « Bilbo », ce système ingénieux va mettre fin au calvaire de bon nombre d’œnophiles. En versant de l’eau tiède avec les petites sphères métalliques, il suffit tout simplement de remuer pour nettoyer les carafes à vin. L’invention est signée de Peugeot. En effet, la marque au lion n’a pas débuté dans l’automobile (1890) mais dans la fabrication de scies en 1812. Ensuite, elle inventera son premier moulin à café en 1840 et celui à poivre de table en 1874. Aujourd’hui, elle s’affirme dans l’univers de la dégustation du vin avec des tire-bouchons, des carafes et des verres comme les Impitoyables.

Tout pour cuisiner comme un grand chef

L’univers d’Emprin permet à tout cordon bleu amateur de cuisiner comme un grand maître de la gastronomie ou à toute maîtresse de maison de recevoir dans la plus grande des traditions et du savoir-faire. De retour du marché, la ménagère pourra utiliser une cocotte en fonte (Le Creuset) pour faire mijoter ses légumes ou manier la cuisson haute de performance des casseroles (Cristel) aux poignées amovibles. Les robots (Magimix) pourront l‘assister dans les taches préliminaires. La marée s’exprimera dans une poissonnière (Beka). Les moules à charlotte de la collection anti-adhérente Gobel approprierons la dextérité du « fait main » de la pâtissière.

L’heure de l’apéritif venue, le shaker (Screwpull) sera le partenaire idéal des cocktails. A table, les fleurs des invités seront mises en valeur dans un vase (Gerbera), le stylisme de la porcelaine (Melody) agrémentera les plats et les grands crus trouveront leur splendeur dans la transparence des verres de Cristal de Sèvres.

Extrait du tarif

  • Accroche sac de table (Alessi) : 17 €
  • Couteau de Chef en céramique (Kyocera) : 96 €
  • Bilbo (Peugeot) : 10 €
  • Poissonnière 45 cm (Beka) : 46,90 €
  • Shaker (Screwpull) : 39,90 €
  • Vase (Gerbera) : 145 €

Renseignements

  • Membre du réseau (Liste de Mariage) : 1001 listes
  • Livraison Gratuite : Montpellier et périphérie (voir conditions au magasin).
  • Horaires d’ouverture : du lundi au samedi 10h-19h

Sur le même sujet