Les vœux présidentiels du Nouvel An: un livre leur est consacré

Chaque année, le président de la République en exercice présente ses vœux aux Français. Eric Giacometti et Henri Vernet reviennent sur ce rituel.
9

Le parfum du beurre cuit se répand dans toute la maison. Cristal et porcelaine tintillent dans le salon. Froid dehors, un peu trop chaud dedans. Ajustement parfait des tenues de soirée. Cette nuit, on célèbre par les sens la nouvelle année. Mais avant que les bulles, petite troupe explosive, fassent entre les lèvres une percée délicieuse, que la chair de l’huître éclate sous la dent, que le foie gras fatigue la langue et que la dinde se love dans la panse, vive la France! Chaque 31 décembre, quatre heures avant que minuit ne sonne, le président de la République prend possession du média télévision pour présenter ses vœux à la Nation.

Dans leur ouvrage Bonne année mes chers compatriotes. Panthéon et bêtisier des vœux de la V e République ( Jean-Claude Lattès), deux journalistes du Parisien, Eric Giaccometti et Henri Vernet, se penchent sur cet immanquable rituel.

Ton décalé pour un recueil très riche

Si les premiers vœux présidentiels sont ceux de Jules Grévy (1880), c’est à la cathodique Ve République que les auteurs accordent leur attention: un commandeur austère, un normalien plein de simplicité, un french Kennedy au coin du feu, un monarque fou de faste et un brave gars pommé dans son palais, à chaque président son style et son chapitre.

A la lecture, l’on s’amuse… de la forme, moins du fond. Les deux journalistes manient le second degré avec talent mais les efforts qu’ils déploient pour en accommoder chaque page confinent à l’entreprise de persuasion! Soyons honnête! Même après trois coupes de champagne, le discours de Saint Sylvestre d’un président de la République n’a jamais fait d’un fêtard un citoyen extatique! Cela ne prêterait pas à critique si, dessin de Ranson en couverture et sous-titre accrocheur, les Editions Jean-Claude Lattès ne prétendaient nous vendre un ‘bêtisier’. C’est de bonne guerre commerciale… Mais, client FNAC, prends garde! L’ouvrage n’est pas de ceux qui feront de toi l’amuseur attitré des fins de banquets. Sorti des pages au fil desquelles (belle ironie!) les auteurs se font comptables des promesses non tenues, exception faite de perles au premier rang desquelles la prédiction sublime d’un général qui, 1967 mourante, envisage «avec confiance […] pour les douze prochains mois l’avenir de notre pays » et « ne voit donc pas comment nous pourrions être paralysés par des crises telles que celles dont nous avons jadis tant souffert», non, vraiment, il n’y a pas de quoi rouler sous la table en se tordant de rire!

Dans ses vœux pour 1986, François Mitterrand disait des Français qu’ils «protestent toujours»! Dont acte.

Des analyses fouillées mais toujours accessibles

Reste un ouvrage riche dans lequel le rituel des vœux est, comme le homard, décortiqué: mises en perspectives historiques, analyses sémiologiques, approches behavioristes, statistiques, décryptages du discours verbal, anecdotes de tournage, étude des audiences, présentation de cas étrangers… Pour affiner leur approche journalistique, Eric Giaccometti et Henri Vernet invitent sous le gui deux spécialistes de la communication politique: Jacques Séguéla, publicitaire, et Jean-Marie Cotteret, universitaire.

Pour les assoiffés de scientificités, un chapitre entier est consacré, en forme d’hommage, à des travaux de thèse (Jean-Marc Leblanc et surtout Françoise Finiss-Boursin) dans lesquels les deux auteurs ont puisé l’essentiel de leurs données. Pour les affamés d’exhaustivité, 17 discours présidentiels sont proposés dans leur intégralité.

Un must have des fous de politique

Un livre, donc, à prendre pour ce qu’il est: pas un ‘recueil de blagues’, mais une quasi-bible à l’adresse de ceux qui, comme il existe des collectionneurs de boules à neige, ont, au choix, une passion toute compulsive pour les cartes de vœux ou pour la petite Histoire de la Ve République. A chacun son vice…

GIACOMETTI Eric et VERNET Henri, Bonne année mes chers compatriotes. Panthéon et bêtisier des vœux de la V e République , Paris, Jean-Claude Lattès, 2006.

Sur le même sujet