user_images/DEF_GUSTAVE_copie.jpg

GUSTAVE AGBANYAN

Publié dans : Les articles Santé & Médecine de Gustave Agbanyan

Hypertension artérielle : Conseils pratiques d'un spécialiste

Mal aux conséquences brutales, l'hypertension artérielle a fait l'objet d'une conférence publique en Côte d' Ivoire.

Articulée autour du thème « L’Hypertension artérielle, une menace pour la santé », la conférence a eu pour cadre la rotonde de la cité financière. Elle a été prononcée par le médecin-cardiologue Laubhouet Koffi Véronique, cette conférence avait pour but d’informer et de sensibiliser les agents sur cette maladie qui prend de l’ampleur.

Un mal pernicieux

Le médecin a d’emblé présenté la maladie comme un « tueur silencieux », susceptible d’entraîner des complications invalidantes et/ou mortelle. De plus, l’affection peut être chronique, entraînant un traitement souvent à vie et donc coûteux. Face à ce sombre tableau, la cardiologue a dévoilé son objectif qui est d’éclairer chaque personne exerçant à la DGBF en vue d’un changement de comportement.

Elle a présenté ensuite les manifestations cliniques de l’Hypertension artérielle. A ce sujet, elle a relevé les symptômes qui se traduisent par de fréquents maux de têtes, des vertiges répétées, des palpitations cardiaques, la fatigue générale et l’essoufflement. Outre les symptômes ordinaires, la conférencière a fait cas des complications liées à la maladie notamment l’insuffisance rénale, l’Accident Cardio-Vasculaire (AVC), la cécité, les maladies du cœur et des vaisseaux ainsi les maladies du cerveau.

Attention à votre alimentation

Poursuivant son exposé, le médecin a relevé les facteurs favorisant l’hypertension artérielle. Il s’agit entre autres, de la consommation excessive du sel de cuisine, du stress , de la sédentarité, l’obésité, du tabagisme, de l’alcoolisme, de la consommation des bouillons de cube, de l’utilisation des corticoïdes, de la prise des pilules sans avis médical, enfin la consommation des produits à base de réglisse tels que les bonbons, le Pastis et le chewingum.

Face à l’ignorance des populations et devant les ravages que provoque cette maladie, la cardiologue conseille d’agir sur les facteurs favorisant afin d’éviter la survenue de l’HTA. Elle préconise un changement de comportements en harmonisant notre hygiène de vie avec notre hygiène alimentaire car dira t-elle, « les médicaments prescrits à la suite d’un HTA, sont pris à vie. »

Pour terminer, elle a suggéré des mesures hygiéno-diététiques, à savoir, éviter les excès de table, réduire la surcharge pondérale, réduire l’apport en sel (4 à 6 g de sel), réduire les apports en graisse et en sucre, réduire la consommation en alcool, arrêter immédiatement le tabac.

Par ailleurs, la praticienne a préconisé la consommation des fruits et légumes et la gestion du stress. « Bien gérer toutes ses ressources (finances, temps, travail, famille) permet d’être détendu. » a-t-elle insisté. Enfin, elle a vivement conseillé la pratique du sport.

À propos de l'auteur

user_images/DEF_GUSTAVE_copie.jpg

GUSTAVE AGBANYAN

Titulaire d’un Diplôme d’Études Supérieures en Communication à l’Institut des Sciences et Techniques de la Communication (Presse E.), je suis passionné de grands genres.
  • 31

    Articles
  • 9

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!