Précautions pour une haleine plus fraîche

Avoir une haleine fraîche, en tout temps et en tout lieu, c'est possible. Il suffit d'observer quelques règles simples.
28

Lorsque des individus constituant votre entourage sont gênés quand vous ouvrez la bouche ou lorsque des personnes s’éloignent quand vous engagez une communication verbale, cela pourrait bien être du fait de la mauvaise haleine…

Les attitudes de gêne liées à la mauvaise haleine sont multiples. Dans votre milieu professionnel, vos collègues ou autres collaborateurs, par pudeur ou pour ne pas vous choquer, pourraient utiliser des déodorants. Mais d’autres personnes ne portent pas de gants et, de façon directe, vous font des reproches sur la qualité de votre haleine. "La vérité rougit les yeux, mais ne les casse pas", dit l’adage. Bref.

Dans tous les cas et une fois que l’on prend conscience de sa situation, il faut garder la tête froide. La mauvaise haleine n’est pas un mal incurable. Le plus important pour celui qui souffre de ces émanations, est la prise de conscience. Prendre conscience, c’est solutionner en partie, le problème. Dès lors, vous aurez le choix entre plusieurs options. De nombreuses possibilités existent pour combattre la bouche malodorante.

Les causes de la mauvaise haleine

Plusieurs raisons sont à l’origine de la mauvaise haleine. Au nombre de celles-ci, il y a des raisons internes, par exemple une pauvre et irrégulière hygiène dentaire. Des restes d’aliments incrustés entre les dents se mettent à se décomposer et provoquent ou accentuent la mauvaise haleine.

En outre, une mauvaise hygiène buccale peut provoquer des infections des gencives, qui, à leur tour, engendrent la mauvaise haleine. Une présence d’infection dans la bouche en est aussi une autre cause. Infections dues à un ou des cavités dans les dents et/ou à une infection des gencives. Des infections du système respiratoire (gorge, sinus, poumon) peuvent également être à l’origine d’une haleine désagréable.

Les plats difficiles à digérer, l’ail, l’oignon, la cigarette, le café, le thé, le vin rouge, le sucre, les antibiotiques… ne sont pas en reste. Ils laissent des odeurs persistantes dans l’estomac et la cage buccale, susceptibles de gêner votre interlocuteur.

Au nombre des causes de la bouche repoussante, nous avons aussi, les effets de la bouche sèche liée au problème de glandes salivaires. L’absorption de certains médicaments ou l’habitude d’une respiration par la bouche au lieu du nez, en sont aussi une cause. Des maladies comme le diabète, les maladies du foie, des reins, des poumons, du sinus et les reflux gastriques, font partie des multiples explications l’haleine repoussante. La personne qui en est affligée l’ignore en général, elle-même le plus souvent. Ceci s’explique par le fait que les cellules de détection des odeurs situées dans le nez s’y habituent et ne l’isolent plus.

Secrets pour lutter contre la mauvaise haleine

On ne le répétera jamais assez, il faut se brosser les dents au moins trois fois par jour, après chaque repas ou après grignotage, pendant trois minutes, avec une brosse à dents adaptée. Préférez les brosses à poils souples qui n’agressent pas les gencives et évitent les saignements. Il faut utiliser du fil dentaire pour extirper les résidus alimentaires logés entre les dents.

Se gratter la langue afin de détruire les bactéries responsables de la mauvaise haleine concentrées sur la langue. Il existe, en pharmacie, des grattoirs à langue qui permettent d’éliminer ce dépôt. Le dos d’une petite cuillère peut aussi faire l’affaire. Des bains de bouche à base de chlorhexidine vous aideront à protéger et renforcer la plaque dentaire. Il est également conseillé de consulter son dentiste au moins une fois par an. Une bonne hydratation est en encore, recommandée.

Par ailleurs, la mauvaise haleine peut être solutionnée en ayant recours à des tisanes à base de menthe ou de cannelle à cause de leur effet bénéfique sur la digestion. Quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée, mélangées à une cuillère de miel peuvent également faire l’affaire.

L’on peut mâcher quelques feuilles de persil ou de fenouil pour leurs vertus antibactériennes et rafraîchissantes. Mettre un clou de girofle sous sa langue pendant quelques minutes avant de sortir de la maison, croquer des grains de café ou d’anis ou emporter des pastilles ou des chewing-gums à la menthe et surtout sans sucre, aident à contenir l’haleine désobligeante.

Sur le même sujet