Ken Follett : « Le Troisième Jumeau »

En effectuant des recherches sur la gémellité, une généticienne dévoile un incroyable secret, gardé par l'administration américaine depuis vingt trois ans.
4

Inné ou acquis

Jeannie Ferrami, 29 ans, est chercheuse pour le compte de l’Université de Jones Falls, à Baltimore. Elle entame un programme d’étude sur l’inné et l’acquis en comparant des jumeaux élevés séparément. Elle souhaite ainsi prouver que le comportement criminel est du domaine de l’acquis. Des recherches prometteuses qui lui permettront enfin de joindre les deux bouts et de mettre sa mère malade dans une institution spécialisée décente.

Mystère génétique

Jeannie est malheureusement coupée dans son élan lorsque sa meilleure amie et collègue, Lisa Hoxton est victime d’un viol sur le campus de l’université et que cette dernière reconnait formellement Steve Logan comme son violeur.

Jeannie ne peut y croire. Steve est en effet, le jumeau sain d’une paire récemment étudiée, son frère, Dennis, étant incarcéré pour viol, dans une prison de Virginie. De plus, Steve nie de toutes ses forces connaître Lisa. Or, si comme le croit Jeannie, Steve Logan n’est pas un violeur, la seule explication est qu’il existe un troisième jumeau...

Et Jeannie n’est bientôt plus à une aberration génétique près, lorsqu’elle découvre que Dennis et Steve sont nés à deux dates différentes, de mères biologiques différentes et ce, malgré leur ADN identique.

Une lutte de pouvoir

Elle est pourtant loin de se douter de ce qu’elle va découvrir en cherchant la vérité sur l’origine de Steve et Dennis et en essayant de faire innocenter Steve. Mais elle va vite se rendre compte qu’elle a fort à perdre en s’attaquant ainsi à des personnages politiquement influents et sans aucun scrupule.

Le troublant réalisme de Jeannie

Grâce à une description physique et psychologique extrêmement minutieuse, Jeannie est d’emblée propulsée au rang d’héroïne. Une fille de cette envergure ne peut être un second rôle. Et Follett de souffler merveilleusement le chaud et le froid en alternant des chapitres relatés du point de vue de l’héroïne et des chapitres vécus par les « méchants ». De cet équilibre naît une délicieuse frustration car le lecteur a toujours un temps d’avance sur Jeannie. Dès lors, l’envie nous titille d’aider la jeune femme dans ses recherches. On veut l’empêcher de prendre la mauvaise direction, l’alerter contre les ennemis...

Rendre possible l’invraisemblable

Mais est-il réellement possible de lutter contre la misogynie, les trafics d’influence politique sur fond de manipulation génétique, lorsqu’on est un simple chercheur de sexe féminin ?

Une telle intrigue aurait facilement pu devenir irréaliste. Au contraire, Follett ne dérive jamais de son fil conducteur aussi complexe soit-il et parvient à rendre plus que vraisemblable, l’entrecroisé politico-scientifique et la lutte du pot de terre (Jeannie) contre le port de fer (Jones, Barck, Proust). Ajoutons le juste dosage de rebondissements et un rythme harmonieux et ce « Troisième Jumeau » se révèle être un thriller passionnant.

A propos de Ken Follett

Ken Follett est né en 1949 au Pays de Galles. Durant son enfance, il fréquente assidûment la bibliothèque municipale. Il a d’ailleurs déclaré que « Sans l’accès à des livres gratuits, je ne serais jamais devenu un grand dévoreur de livres ; si vous n’êtes pas un lecteur, vous n’êtes pas un écrivain ».

Après des études de philosophie à l’University College de Londres, il démarre sa carrière comme reporter puis devient chroniqueur pour l’Evening News à Londres. En parallèle, il écrit des romans, la nuit et les week-ends jusqu’en 1974 où il décide de quitter la presse pour rejoindre le monde de l’édition.

Le grand public le découvre avec un roman d’espionnage, L’Arme à l’œil, en 1978, qui s’écoule à dix millions d’exemplaires et remporte le prix Edgar.

Certains de ces livres ont même été adaptés au cinéma (L’Arme à l’œil) et à la télévision (Le Troisième Jumeau) mais l’œuvre la plus célèbre de Follett est à ce jour Les Piliers de la Terre (paru en 1989) et sa suite Un Monde dans Fin (2007).

Le troisième jumeau est disponible en librairie :

-Editions Robert Laffont (prix 21,19 euros). www.laffont.fr

-Editions Le Livre de Poche (prix 7,50 euros). www.livredepoche.com

Du même auteur :

L’arme à l’œil (Editions Le Livre de Poche)

Les Piliers de la Terre (Editions Le livre de Poche)

Code Zéro (Editions Robert Laffont)

Le Réseau Corneille (Editions Robert Laffont)

Peur Blanche (Editions Robert Laffont)

Un monde sans fin (Editions Robert Laffont)

La chute des géants (Editions Robert Laffont)

A voir également : le site officiel de l’auteur www.ken-follett.com

Sur le même sujet