P.D. James : « Péché Originel »

Une maison d'édition du bord de la Tamise est le théâtre de morts suspectes. Adam Dalgliesh, commissaire de la brigade criminelle est dépêché sur les lieux.
5

Depuis qu’il est à la tête de Peverell Press, honorable maison d’édition londonienne, Gérard Etienne rencontre de nombreuses difficultés financières qui l’obligent à licencier des salariés. Ses méthodes agressives sont très impopulaires au sein de l’entreprise.

Et la rancœur des salariés de s’accentuer lorsqu’on apprend le suicide de Sonia Clements, fraîchement renvoyée par Etienne et retrouvée morte dans la petite salle des archives de la maison d’éditions.

Pourtant même ses associés, Gabriel Dauntsey, James De Witt, Frances Peverell et Claudia Etienne, sa sœur, ne parviennent pas à freiner l’ambition de Gérard qui envisage de revendre Peverell Press.

Jusqu’au jour où Etienne est retrouvé mort dans la fameuse salle des archives. Une mort mise en scène, des plus étranges.

Tous suspects

Adam Dalgliesh, enquêteur de génie de Scotland Yard, et son équipe sont aussitôt envoyés sur place pour résoudre l’énigme.

La scène de crime est passée au peigne fin, les employés et les associés sont interrogés et les alibis, vérifiés. Mais malgré la diligence des enquêteurs, le mobile reste flou. L’enquête semble au point mort lorsqu’on retrouve une romancière congédiée par Etienne la veille de sa mort, pendue au bord du fleuve à quelques mètres de la maison Peverell.

L’équipe de Dalgliesh ne peut croire à une coïncidence et décide de chercher dans le passé de Peverell Press. Ce qu’ils vont découvrir va les plonger au cœur d’une période sombre de l’Histoire.

Autant de pistes que de personnages

Le découpage de l’histoire plonge immédiatement le lecteur dans l’ambiance. Chaque personnage a droit à son instant de gloire. Les points de vue sont multipliés, le lecteur peut commencer à assembler les pièces du puzzle.

Dalgliesh, dont l’ombre omniprésente plane à chaque page, est finalement assez peu présent. Le soin étant laissé à ses employés Kate et Daniel, de mener l’enquête.

Le fil conducteur de l’énigme bien que tortueux, reste cohérent. Entrer au cœur de la vie des personnages permet au contraire de mieux comprendre l’histoire.

Mais évidemment, comme dans tout bon polar, chaque protagoniste est soupçonnable.

L’histoire dans l’Histoire

A ce propos, la plume de P.D. James est fine. Le récit ne connaît pas de temps mort. Les fausses pistes sont intelligemment amenées et le rebondissement final, théâtre de toutes les révélations, est magistralement dévoilé.

Une seule (petite) déception : la difficulté à démasquer le meurtrier et l’impossibilité de trouver la clé de l’énigme. P.D. James est omnisciente, le lecteur est frustré.

Mais on lui pardonne volontiers face à l’effroyable vérité qui inscrit l’histoire dans l’Histoire. Du grand suspens. Un excellent polar.

A propos de P.D. James

Phyllis Dorothy James White alias P. D. James, est née le 3 août 1920 à Oxford. Elle écrit son premier roman en 1961. A l’époque, elle est veuve, mère de deux filles et vient de reprendre ses études. A visage couvert est un succès. Il inaugure la première enquête de son personnage fétiche, Adam Dalgliesh. Parallèlement, elle décroche un poste au Ministère de l’Intérieur britannique, puis travaille au service de médecine légale du Département Judiciaire de la Police Criminelle. C’est là qu’elle affine ses connaissances en matière d’enquêtes policières. Depuis, elle est l’auteur de plus de vingt romans, dont la plupart a fait l’objet d’une adaptation cinématographique ou télévisée. En 1991, la Reine d’Angleterre décide de l’anoblir. Elle est désormais Baronne.

Péché Originel est disponible en librairie : Editions Le Livre de Poche (prix 6,95 euros). www.livredepoche.com

Du même auteur :

Cycle Adam Dalgliesh (Editions Le Livre de Poche) : A visage couvert; Une folie meurtrière; Sans les mains; Meurtres en blouse blanche; Meurtres dans un fauteuil; Mort d’un expert; Un certain goût pour la mort; Par action et par omission; Une certaine justice; Meurtres en soutane; La salle des meurtres; Le phare, Une mort esthétique

Cycle Cordélia Gray (Editions Le Livre de Poche): La proie pour l’ombre; L’île des morts

Et aussi : La meurtrière (Editions Le Livre de Poche); Les meurtres de la Tamise (Editions Le Livre de Poche); Les fils de l’homme (Editions Fayard); Il serait temps d’être sérieuse (Editions Fayard)

A voir également : le site officiel de l’auteur http://www.randomhouse.com/features/pdjames/

Sur le même sujet