Suite101 : bilan par un auteur pour son 100ème article

Ecrire et être lu : privilège qu'offre Suite101 à des milliers d'auteurs. Auteurs débutants, rédacteurs, journalistes font la richesse de ce site unique.
6

L'écriture dans la peau, vos clics vous mèneront peut-être un jour à postuler pour devenir auteur sur Suite101 . Deux articles à proposer pour permettre à la rédaction de juger de vos capacités d'écriture : si ce test vous arrête, passez votre chemin, car ces deux articles ne devraient être que le début de l'aventure.

Votre premier article publié sur Suite101

Avant d'être libre de publier, votre premier article sera validé par l'éditeur de la rubrique à laquelle votre texte se rapporte.

Plus exactement, et probablement selon l'éditeur, vous serez "coaché", pour parvenir à intégrer à votre texte tout ce qui fait la politique éditoriale du site, du fond à la forme. Peut-être n'oublierez-vous jamais ce premier contact avec un éditeur, qui, exigeant, vous poussera à faire de votre mieux, à la virgule près. Pas de découragement ! Si vous savez tirer les enseignements de ce "rite de passage", vous écrirez ensuite en étant bien dans le cadre de la ligne éditoriale, de l'exigence sur le fond, et des codes formels propres à l'écriture web.

Vos sujets d'articles et rien que les vôtres !

Quel espace, hormis un blog, permet de publier des textes uniquement sur les sujets qui vous intéressent ? C'est l'un des grands atouts de Suite101. Laisser aux auteurs le choix plein et entier de leurs sujets, c'est augmenter assez sûrement la qualité des écrits de chacun, en permettant d'écrire sur ses sujets de prédilection, et ce qu'on connaît. Rien n'empêche cependant de sortir de ses propres sentiers battus et de se découvrir d'autres intérêts, une envie d'aborder un sujet sans en être spécialiste, et d'effectuer un vrai travail de recherche enrichissant.

Un site où l'on trouve une spécialiste de l'Inde , un de la musique (incollable), une sur les rongeurs , un sur la Polynésie , une sur le handicap , etc. Voilà qui prouve que chacun peut trouver sa place, sa plume, sa voix dans cette espace.

Des sous ! Des sous ! Gagner de l'argent en écrivant ?

Le modèle économique de Suite101 consiste en un partage de revenus publicitaire : vos lecteurs, si les publicités accolées à vos articles les attirent, cliquent, visitent d'autres sites, y font parfois des achats... C'est précisément ce qui monétisera vos articles.

Bien entendu, on se réjouirait, auteurs et rédaction, que les revenus soient ou deviennent explosifs et exponentiels, faute, aujourd'hui, d'être plus forts ou autrement rémunérés. La patience devra pourtant compter parmi les qualités de l'auteur. Trois paramètres de taille vont influer sur vos revenus :

  1. Un petit point "historique" sur Internet et la publicité en ligne n'est pas inutile : en 2000, les sites de jeux, d'information, de divertissements étaient largement gratuits pour les utilisateurs et financés par la publicité, alors fortement rémunératrice. Puis la fameuse "bulle internet" a éclaté. Les revenus publicitaires ont été revus drastiquement à la baisse, obligeant nombre de sites à trouver un modèle économique privilégiant le paiement des utilisateurs, faisant passer les revenus publicitaire en second plan. La publicité n'est plus rémunérée par les annonceurs comme elle l'était il y a 10 ans, et les formes de rémunérations se sont multipliées : à l'affichage, au clic, à l'inscription, à l'achat ...
  2. Les sujets de vos articles sont évidemment décisifs : plus ils attireront de lecteurs, plus vous augmenterez mécaniquement vos revenus. Il faut cependant pour cela que des publicités adéquates et pertinentes puissent être apposées en regard de vos articles... Ce qui n'est pas toujours le cas. Un article sur la peine de mort a peu de chances d'être source de revenus, alors qu'un article comparatif sur plusieurs modèles de téléphone a toutes ses chances.
  3. Avoir compris les contraintes et les impératifs de l'écriture web, du référencement, des mots-clés, des formulations : voilà qui vous garantira un bon référencement par Google notamment, et en conséquence un lectorat plus important.

Par ailleurs, on observe sans mal des effets de seuil : conjugaison probable d'un référencement Google et d'une acquisition d'expertise, votre régularité et l'augmentation du nombre de vos articles sera payant.

Alors, articles potentiellement rémunérateurs ou articles coup de coeur ?

Se faire une spécialité d'articles conso, mode ou autre lorsqu'on n'aime ni ne maîtrise le sujet a peu d'intérêt. D'abord parce que votre crédibilité est en jeu, qu'un mauvais article ne vous rapportera rien, et ensuite parce que quel que soit le sujet de vos articles alimentaires, vous vous lasserez d'écrire sur ce qui ne vous intéresse pas avant d'en percevoir la récompense pécuniaire.

A l'usage, on découvre d'ailleurs que des articles qu'on pensait plutôt confidentiels sont largement lus, et génèrent donc probablement leur part de revenus. Malgré tout, l'extrême spécialisation réduisant mathématiquement le nombre de lecteurs intéressés, elle, peut s'avérer être un handicap si l'on cherche un grand nombre de lecteurs ou à en tirer profit.

Suite101 : Hobby ? Travail ? Passion ?

Si écrire un article implique un véritable travail, qui n'est ni à dénigrer, ni à minimiser, on ne peut guère rester un auteur actif sans plaisir voire passion. Gagner 20 euros par mois peut être décourageant, ou gratifiant ! Chaque auteur recruté a accepté les termes d'un contrat qui lui explique comment il sera rémunéré, possiblement ad vitam , et à quoi il s'engage. Avec un peu de recul, on découvre qu'écrire un article sur le Conclave en ayant préalablement dû lire et assimiler 40 pages de droit canon n'est pas une frustration lorsqu'il est lu, alors même qu'il se prête peu aux revenus substantiels. Etre lu : le but de tout auteur. C'est précisément ce qu'offre en tout premier la structure, la plate-forme, le site Suite101.

Un auteur, 100 articles, Suite101 : bilan

Résumer Suite101 en un paragraphe est une gageure.

La joie de lire ses statistiques de lecture et de revenus, les accrochages parfois, les difficultés liées à l'exigence, l'acquisition de compétence et de l'habitude de l'écriture, les rencontres d'auteurs, d'éditeurs et de lecteurs, le bonheur d'écrire....

Ecrire régulièrement et en travaillant ses articles prend du temps, beaucoup parfois, et ce luxe de temps est rare.

Il y a aussi les frustrations : celles produites par un article dans lequel on a mis tout son coeur et qui n'est pas lu, celle des revenus face au travail, celle des critiques qui révoltent. Il y a les joies des sélections d'un de vos articles par la rédaction, celle de remporter un concours d'écriture, celle de commentaires de lecteurs à qui on a appris quelques chose ou à qui on a su faire du bien au travers de son texte...

Mais peut-être avant tout y-a-t-il de la vie, la joie anticipée d'écrire, de préparer ses sujets, celle du temps de l'écriture, puis les vraies émotions, de contentement, de colère parfois.

Que la vie de ce site dans sa version francophone soit longue et prospère, auteurs et rédaction en profiteront équitablement, souhaitons-le. Car à ce jour, les sites de rédaction sont pléthores, mais aucun autre n'offre, à notre connaissance, la liberté de sujets, la fiabilité des paiements, et le contact avec une véritable équipe éditoriale qui cherche à mener ses auteurs vers le meilleur.

Dérogeant exceptionnellement à la règle éditoriale qui oblige l'auteur à s'effacer, pour ce centième article, j'engage les amoureux de l'écriture, de l'information, du partage, ceux qui ont envie d'apprendre à écrire ou perfectionner leur écriture, à tenter cette aventure. Les bénéfices (rencontres, apprentissage de l'écriture web, de l'humilité parfois, et du recul face à la critique aussi) vont bien au-delà des revenus de 100 articles et de 10 mois de présence sur Suite101.

Les 99 articles précédents de l'auteur se trouvent ici !

Sur le même sujet