Maîtriser sa consommation d'énergie grâce au smart metering

Depuis la formation jusqu'à l'installation d'outils de mesure, les solutions destinées à réduire les consommations d'énergie se font plus présentes.

3 482 kg. C’est, selon la Banque mondiale, la consommation d’énergie en équivalent pétrole par habitant en Suisse en 2009. Et pourtant, selon les calculs de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich, un développement global durable serait assuré par une puissance moyenne de 2000 watts par personne, ce qui correspond à 1 400 kg d’équivalent pétrole. Pour l’atteindre l’objectif fixé par la société à 2000 watts, des mesures concrètes et ciblées doivent être mises en place à long terme.

Les fournisseurs d’énergie en première ligne

Afin de garantir une meilleure indépendance énergétique et d’éviter de subir les fluctuations des prix sur le marché européen de l’électricité pour le court terme, les fournisseurs d’énergie s’engagent dans des programmes d’incitations à réduire les consommations d’énergie. Ainsi par exemple, le programme éco21 des SIG, avec un budget de 53 millions de francs sur 5 ans – 1% du chiffre d’affaires des SIG –, vise à générer 150 000 kWh d’économies d’électricité annuelles dès 2013 grâce à la formation et le conseil, l’information et les incitations financières pour les clients économes. De son côté, Romande Energie propose aux entreprises une gamme d’audits énergétiques pour identifier les potentiels d’économies d’énergie et optimiser leur consommation.

Le smart metering fait son entrée en Suisse

Grâce à l’installation de smart meters (ou compteurs intelligents qui enregistrent, stockent et communiquent les données de consommation d’eau, de gaz, d’électricité) dans leurs immeubles, les propriétaires souhaitent impliquer les locataires dans les réductions d’énergies avec pour objectif une économie de l’ordre de 10 à 15%. En Suisse romande, le projet Green E-Value vise à équiper prochainement 200 logements lausannois de compteurs intelligents. En outre, un portail accessible aux propriétaires des immeubles et aux locataires fournit les informations de consommation et prodigue des conseils d’économie. Dans les locaux communs, l’installation d’écrans qui indiquent les consommations moyennes des logements permet aux locataires de s’auto-évaluer et d’améliorer leur comportement. Il s’agit de vulgariser l’information pour qu’elle soit compréhensible par tous.

Une solution pour les particuliers

De son côté, la startup valaisanne Geroco utilise les technologies de la domotique (solutions d’automatisation des bâtiments) pour réduire la consommation d’énergie domestique. Son boîtier Ecowizz branché sur un prise électrique mesure la consommation des appareils ménagers et en programme un arrêt complet pour limiter les stand-by. Un site internet informatif sur l’énergie et le développement durable fournit aux utilisateurs les relevés de consommation et des conseils pour réduire leur dépense d’électricité.

La conscience collective des consommateurs aux enjeux climatiques de la planète est aujourd’hui de plus en plus importante et ces outils aident chacun à tout mettre en œuvre pour réaliser des économies.

Conseils: Des gestes simples pour réduire sa consommation

  1. L’électricité: opter pour des appareils électroménagers classé A+ et A++, installer des multiprises à interrupteur, privilégier les ampoules économiques
  2. Le chauffage: installer des thermostats électroniques programmables qui permettront de régler le chauffage automatiquement pour des périodes pouvant atteindre 30 jours.
  3. L’eau: vérifier les robinets: un robinet qui coule à raison d’une goutte la seconde gaspille 9 000 litres d’eau par année.

Sur le même sujet