De Grandes Espérances, un Grand Film

Ce très bon film du réalisateur Mexicain Alfonso Cuarón , est l'adaptation d'un roman de Charles Dickens. Il raconte l'histoire d'un artiste, Finn...
3

Tout m'a plu dans ce film. Chaque composante : les plans, la lumière, les mouvements de caméra, le son... remarquable dans ce long-métrage.

De manière générale, dans un bon film, toutes les personnes ayant participé au projet ont fait du bon travail.. Dans ce film là, Robert de Niro , c'est sûr, n'a pas le rôle principal, mais sa performance reste sans faille.

Un excellent début.

Il y a là une confrontation entre une personne adulte et un jeune enfant ( Finn , interprété à l'âge adulte par Ethan Hawke ). Cette rencontre apporte une grande sensibilité, un peu comme à chaque fois qu'un acteur enfant est filmé. Je fais ici, un parallèle avec La Nuit du Chasseur où, même si le sujet du film est totalement différent, se rapproche de la sensibilité apportée par l'enfance...

Un choc des cultures.

Juste avant la rencontre avec Dinsmoor , il y a une simplicité dans l'atmosphère régnant chez les Bell . Ce qui est une bonne base pour démarrer sur la découverte du monde on-ne-peut-plus extravagant qui s'offrira dès lors au jeune artiste du marais.

Quand Finn , vêtu de son costume " féminin " fait visiter sa chambre à la belle Estella ( Gwyneth Palthrow ), il y a une attitude (geste stressé de la tête de Finn ) qui peut paraître ridicule. Mais le film a tellement bien débuté que le spectateur est dans de bonnes conditions pour oublier ce qu'il rejette habituellement.

Une Laura Dinsmoor, détonnante.

" L'hameçon est profondément enfonçé, n'est-ce pas ? " dit-elle au jeune artiste pour désigner l'emprise incroyable qu'a Estella, sa nièce, sur Finn Bell . La lady Dinsmoor est un personnage bien campé : une extravagance folle, un univers particulier, un détachement sur la vie et l'amour si emprunt de réalisme et de raison (alors qu'elle l'a perdue des années auparavant) ...

L'entrevue sous le pont.

Dans cette séquence, Estella annonce à Finn qu'elle se marie. Evidemment, c'est une tragédie pour l'artiste qui est fou amoureux de sa muse. "L'hameçon" de Dinsmoor est fortement ancré dans le coeur de Finn. Quand Estella avoue qu'elle avait besoin de prévenir Finn de son mariage, on perçoit qu'elle ressent un sentiment pour le garçon qu'elle a toujours connu, le " jardinier ". Comme si elle désirait qu'il l'en empêche... Réaction de Finn : très consensuelle, il souhaite ses " félicitations "... Triste déception pour chacun comme pour l'autre.

Un vernissage ému.

L'oncle Joe ( Chris Cooper ) se présente au vernissage de l'exposition de Finn . Après en être sorti " accidentellement ", il se retrouve sur la chaussée humide de la rue du quartier New-Yorkais. Finn l'ayant rejoint sur le pas de la porte, les deux hommes sont réunis, le moment pour confier toute l'estime que Joe porte à Finn. Une grande reconnaissance.

Sur le même sujet