La Belgique inondée

Quelques explications et conseils pour faire face à cette calamité.

La Belgique a bu la tasse ces derniers temps et l'on pourrait se demander quand cela va s'arrêter.

Après un premier épisode douloureux le 13 novembre 2010, quand les inondations ont ravagé notre plat pays, causé d'innombrables dégâts et fait de nombreuses victimes (dont deux morts), nous voilà reparti pour un deuxième épisode au moins tout aussi noir que le précédent, en ce mois de janvier.

Les inondations sont considérées comme l'une des pires catastrophes naturelles et pour cause: quand les cours d'eau sortent de leur lit, ils dévastent tout sur leur passage.

Comment cela a-t-il pu se produire?

Il y a plusieurs causes possibles, les plus générales étant le climat, la dégradation des sols, la construction d'écluses et les modifications climatiques causées par l'homme.

En ce qui nous concerne, il s'agit d'un épisode de perturbation d'automne et/ou d'hiver à caractère exceptionnel. Autrement dit, il s'agit d'un phénomène naturel de saison qui s'est, en l'occurence, aggravé.

Ceci dit, s'il s'agit avant tout d'une cause climatique, notre pays souffre également des dégradations de sols et des modifications climatiques causées par l'homme. L'un dans l'autre, il est alors difficile d'échapper à la catastrophe.

Conséquences

L'eau dévaste tout sur son passage sans rien laisser au hasard.

C'est ainsi que de nombreuses personnes se retrouvent sans toit, à devoir tout reconstruire parce que souvent, ils y perdent tout. Quand ce n'est pas carrément la vie qu'ils y laissent.

Certes, les inondations de ce mois de janvier ont été moins conséquentes que celles de novembre 2010. Mais elles ont tout de même touché la Belgique entière et provoqué de nombreux dégâts. Des quartiers entiers se sont retrouvés sous eau et de nombreuses personnes ont dû être évacuées.

Heureusement, il n'y a pas eu de décès à déplorer cette fois-ci.

Que faire pour sauver un maximum de ses biens?

Voici quelques suggestions utiles:

  • fabriquer une planche dans un matériau étanche que vous placerez devant vos différentes entrées
  • prévoir des matériaux étanches pour les soupiraux et les fosses d'écoulement
  • prévoir des sacs en PVC pour en faire des sacs de sables qui serviront à la construction de digues devant vos différentes entrées
  • prévoir du matériel de surélévation pour tout mobilier se trouvant au rez-de-chaussée ou en sous-sol
  • prévoir une pompe à eau pour pomper les débordements
  • surélever les citernes à mazout
  • fermer les arrivées de gaz, d'eau, d'électricité, et débrancher toutes les prises
  • si possible, transporter vos objets de valeurs et documents importants à l'étage
  • garer le(s) véhicule(s) en lieu sûr
  • ne pas oublier nos amis les animaux domestiques

Si vous devez évacuer votre habitation

Pensez à prendre vos papiers et un petit nécessaire d'urgence tel que quelques vêtements et produits de toilette.

Si vous êtes sinistré

  • penser à prendre des photos des dégâts occasionnés par l'inondation
  • prenez le plus rapidement possible contact avec votre assureur afin qu'il puisse ouvrir un dossier et, éventuellement envoyer un expert

Enfin

N'oubliez pas que dans ces moments-là, vous pourrez souvent compter sur la solidarité de votre voisinage et de votre entourage. Sans oublier les ouvriers communaux et les pompiers qui se démènent tant bien que mal pour vous aider à sauver vos biens et surtout votre vie.

Certes, être une victime est déjà un lourd fardeau à porter et l'on s'en passerait volontiers. Mais ne pas être seul dans ces durs moments de la vie peut apporter quelque réconfort durant cette mauvaise passe.

Sources:

www.wikipedia.org

www.meteobelgique.be

www.belgium.be

Sur le même sujet