Le Hatha yoga

Face aux contraintes sociales, physiques et intellectuelles que nous subissons, le yoga est la réponse pour retrouver santé et sérénité.
11

Le yoga est une discipline qui peut être pratiquée par les hommes, les femmes et les enfants à partir de cinq ans. Mais c'est un enseignement qui demande de la rigueur. L'expérience du yoga ouvre à ses pratiquants la voie royale vers la santé physique et mentale.

Les quatre voies du yoga

  • Raja yoga : composé de postures, de techniques respiratoires, de relaxation et de principes de vie. "voie royale du yoga"
  • Bhakti yoga : pas de postures, mais des rituels de révérence, des chants sacrés, des prières et des mantras. Il ne s'agit pas de renoncer à votre religion si vous en avez une, c'est le yoga du lâcher-prise, c'est un état intérieur qui permet de prendre conscience de son état intérieur, de la nature de soi et de la relation au Tout. Le Bhakti yoga ne s'explique pas, il se vit. yoga de la dévotion.
  • Karma yoga : il s'agit du yoga du don. On pratique tous les jours le Karma yoga dans des actions quotidiennes comme s'occuper de ses enfants, aider une personne, mais attention, ces actions doivent être accomplies de façon consciente et désintéressée, si vous agissez de façon mécanique et machinale, ce n'est pas du Karma yoga. Yoga de l'action.
  • Gyana yoga : c'est le yoga de la connaissance. Par la lecture des écritures et la pratique des types de yoga énoncés ci-dessus, le pratiquant découvre la sagesse et la connaissance. Voie de la philosophie.

Qui est BKS Iyengar ?

Bellur Krishnamahar Sundaraja (BKS) Iyengar est né en 1918 en Inde. Il découvre le Yoga à 16 ans et commence à enseigner en 1937. Il se marie en 1943 et a six enfants. Il définit le yoga comme un art, une science et une philosophie. Il devient un maître incontesté de cette discipline et ouvre des écoles de Hatha yoga partout dans le monde.

Ultimatum

Gita S Iyengar, sa fille aînée, ne montre aucune attirance particulière pour la pratique du yoga. À l'âge de 10 ans, Gita est frappée par la maladie. Une néphrite aigüe l'immobilise. Durant quatre jours, elle est inconsciente et hospitalisée. Les médecins n'ont pas beaucoup d'espoir de la voir s'en sortir et en informent ses parents. Mais Gita se réveille et au bout de trois semaines elle retourne chez elle, avec une longue liste de médicaments. Elle est ravie de ne plus avoir à subir toutes les piqûres plusieurs fois par jour, elle se sent libérée !

Mais en arrivant à la maison, son père lui lance un ultimatum : ou bien elle prend tout ces remèdes qui ne sont pas d'une efficacité remarquable et elle vit ainsi jusqu'à ce que la maladie la terrasse, ce qui ne fait aucun doute, ou bien elle se met sans délai au yoga. La fillette commence à pratiquer plus ou moins régulièrement, mais au fur et à mesure, son état s'améliore et les médecins l'encouragent à continuer les médicaments, qu'elle ne prend plus depuis le début de sa pratique. Elle prend conscience des bienfaits de la pratique et décide de persévérer, de tout apprendre sur le yoga et d'enseigner un jour comme son père.

Qu'est ce que le yoga ?

Du sanskrit "yuj" qui signifie joindre, unir. Le yoga est l'union de l'âme avec la vérité éternelle.

Voici ce que dit le seigneur Krsna à Arjuna :

buddhiyukto jahatiha

ubhe sukrtaduskrte

tasùad yogaya yujyasva

yogah karmasu kausalam

(c'est la connaissance du yoga seule qui permet à un intellectuel dont le mental est en paix, de distinguer le bien du mal et de diriger habilement le cours de sa vie)

Selon Patanjali, qui serait l'auteur de la codification du yoga, le yoga serait le contrôle des variations du mental, de l'intellect et de l'égo (citta). Seul un mental clair peut refléter l'âme.

Les huit voies du yoga -Astanga yoga-

La réussite de l'étude du yoga est subordonnée au respect de l'apprentissage complet des huit degrés du Yoga.

  • Yama - Discipline sociale- représente les commandements du yoga qui vont dans le même sens que la Bible.
  • Niyama - Discipline personnelle- ce sont les règles de conduite envers soi-même consistant en des disciplines physiques et mentales.
  • Asana - postures - ils font passer du plan physique au plan spirituel, aportent la stabilité du corps et du mental
  • Pranayama - Contrôle du souffle - le pouls est stable et régulier, le Pranayama conduit à purifier le mental
  • Pratyahara - Discipline des sens - Maîtriser les organes des sens et les tourner vers l'intérieur
  • Dharana - Concentration - empêcher le mental, l'égo et l'intellect de s'extérioriser et de s'ébattre.
  • Dhyana - Méditation - concentration profonde, fusion de l'Ame individuelle et de l'Ame universelle
  • Samadhi - Réalisation du Soi- L'identité du sadhaka (pratiquant) se fond extérieurement et intérieurement dans la méditation. Les caractéristiques individuelles sont effacées. Bonheur suprême, C'est la béatitude finale.
Yoga joyau de la femme Gita S Iyengar

Santé yoga

Sur le même sujet